Le Refuge obtient l’agrément de l’Éducation nationale

L’association de lutte contre l’homophobie et la transphobie Le Refuge vient de recevoir du ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche M. Benoît Hamon la notification de l’agrément national des associations éducatives complémentaires de l’enseignement public*. Cet agrément, obtenu après deux ans de procédure, va permettre au Refuge d’étendre ses actions de sensibilisation à l’homosexualité et à l’homophobie auprès des lycéens.

Frédéric Gal, directeur national du Refuge, échange avec des lycéens.

Depuis 2010, Le Refuge intervient dans des lycées d’enseignement général et professionnel du Languedoc-Roussillon, plus récemment en PACA et en région parisienne. En 2013, l’association a sensibilisé plus de 1500 élèves aux problématiques de l’homosexualité et de l’homophobie, dont 1127 dans le Sud de la France. Avec cet agrément national, le Refuge souhaite idéalement doubler ses interventions en 2014-2015, en mettant l’accent d’une part sur les établissements situés dans les quartiers prioritaires, d‘autre part sur l’information du personnel éducatif et des encadrants. « Nos séances sont indispensables témoigne Nicolas Noguier, président du Refuge, car les préjugés et les stéréotypes sur l’homosexualité et la transsexualité sont très ancrés chez une majorité de lycéens. » Les interventions du Refuge visent avant tout à déconstruire les idées reçues, à amener les jeunes à réfléchir sur l’origine des comportements homophobes et à développer une réflexion personnelle sur leurs conséquences. De fait, en 2013, 87% des lycéens du Languedoc-Roussillon qui ont assisté à ces échanges les ont jugés utiles.

Les étapes de l’agrément
• 13 juin 2012 : dépôt du dossier de demande d’agrément auprès du Ministre Vincent Peillon.
• 2 octobre 2012 : « Avis favorable à l’unanimité » du CNAECEP (Conseil national des associations éducatives complémentaires de l’enseignement publicsur les activités du Refuge et son utilité à intervenir en milieu scolaire.
• 19 novembre 2012 : le ministère refuse l’octroi de l’agrément, le Refuge introduit un recours.
• 12 novembre 2013 : décision du Tribunal administratif de Paris annulant la décision du Ministre de l’Education nationale.
• 17 janvier 2014 : le ministre fait appel du jugement du 12 novembre 2013.
• 22 mai 2014 : le ministre Benoît Hamon annonce le désistement de son ministère.
• 29 juillet 2014 : notification de l’agrément national.

* courrier en date du 29 juillet informant de « l’Agrément national en application des articles D. 551-1 et suivants du code de l’éducation, relatifs à l’agrément des associations éducatives complémentaires de l’enseignement public. » 

contact presse : Karine Baudoin – 06 30 08 42 14.