Valérie Trierweiler marraine de la future délégation du Refuge en Pays de la Loire

L’association nationale de soutien aux jeunes gens rejetés du fait de leur orientation sexuelle ou de genre prépare la création à Angers de sa délégation régionale des Pays de la Loire. Soutien de longue date de la cause du Refuge, Valérie Trierweiler sera la marraine de la délégation, dont la création officielle est prévue en septembre 2019.

Présent à Angers depuis deux ans, Le Refuge a depuis essaimé des équipes de bénévoles en Loire-Atlantique et en Vendée (2018), dans la Sarthe et dans la Mayenne (2019). Angevine de naissance, Valérie Trierweiler a accepté d’associer son nom et son image au projet de création et de développement d’une délégation régionale du Refuge dans la ville. « Madame Trierweiler a assisté au gala national du Refuge en novembre dernier et soutient notre cause depuis longtemps, explique Richard Renault, délégué régional. Le public connaît aussi son intérêt pour la création du Mariage pour tous qu’elle a suivi de l’intérieur au sein de l’Élysée.» Valérie Trierweiler a reçu Richard Renault et le président du Refuge Nicolas Noguier à Paris début février, leur prodiguant de nombreux conseils : « Elle nous a fait part de l’énergie qu’elle est prête à déployer à nos côtés. Son soutien sera précieux pour notre délégation ! » Valérie Trierweiler a déjà annoncé sa présence à différents événements régionaux du Refuge, notamment la représentation théâtrale de la Troupe Lino Balatom au profit de l’association le 9 mars à Angers, et bien sûr l’inauguration de la délégation qui devrait avoir lieu fin septembre.

© Anthony Ghnassia • Valérie Trierweiler au gala du Refuge le 26 novembre 2018, entourée de Nicolas Noguier, président de l'association (à sa droite) et de Frédéric Gal son directeur général

En 2018, Le Refuge a hébergé 23 jeunes originaires des Pays de la Loire
La création d’une délégation régionale à Angers est un événement considérable pour l’association car elle va permettre d’ouvrir de nouvelles places d’hébergement et d’accompagner au mieux les jeunes LGBTQI victimes de rejet familial. En 2016, trois jeunes originaires des Pays de la Loire avaient demandé de l’aide au Refuge. En 2018, l’association en a hébergé 23 dans ses structures réparties sur le territoire national. « Nous le devons au travail énorme fourni par nos équipes de bénévoles pour faire connaître Le Refuge dans nos
départements » commente Richard. Pour continuer son déploiement en Pays de la Loire, l’association est toujours en quête de bénévoles.

Contacter le Refuge à Angers :
• par mail angers[@]le-refuge.org
• via Facebook « LeRefugePaysDeLaLoire »

À propos du Refuge
Le Refuge est la seule association de lutte contre l’homophobie reconnue d’utilité publique et l’unique structure en France, conventionnée par l’Etat, à proposer un hébergement temporaire et un accompagnement social, médical et psychologique aux jeunes majeurs, filles et garçons, victimes d’homophobie ou de transphobie.
• Le Refuge compte 18 délégations régionales basées à Montpellier (siège social), Paris, Lyon, Grenoble, Marseille, Lille, Toulouse, Bordeaux, Saint-Denis de la Réunion, Rennes, Perpignan, Avignon, Corse, Nice, Besançon, Strasbourg, Le Havre et Cayenne.
• Plus de 7000 jeunes LGBT sont entrés en contact avec l’association depuis sa création en 2003. En 2018, Le Refuge a assuré 35000 nuitées (contre 29000 en 2017). L’association compte 107 places d’hébergement.
• Ligne d’appel d’urgence 24h/24 7J/7 : 06 31 59 69 50.

Contacts presse :
• Le Refuge Pays de la Loire : Richard Renault, délégué régional, 06 08 12 85 80.
• Le Refuge national : Karine Baudoin, attachée de presse, 06 30 08 42 14.