Hellene Carles (Béziers) présidente 2023 de la Fédération des JCE d’Occitanie

La Biterroise Hellene Carles vient de prendre la présidence de la fédération régionale des Jeunes Chambres Économiques d’Occitanie. Elle et son bureau sont en charge d’animer le réseau des 11 JCE locales de la région en 2023.

À 37 ans, Hellene Carles est directrice des ressources humaines de l’entreprise Pedrero (distribution de produits pour boulangers, pâtissiers et restaurateurs). Elle préside la fédération des JCE d’Occitanie entourée des Montpelliéraines Marine de Beaufort (vice-présidente formation) et Anne Gormand (vice-présidente développement), du Sétois Arnaud Calas (trésorier et vice-président exécutif), de la narbonnaise Anaïs Audouy (secrétaire générale) et du Montpelliérain François Girault (past-président).

Hellene Carles est investie au sein de la Jeune Chambre Économique depuis 2015, d’abord dans la locale de Perpignan, puis au sein de celle de Béziers Piémonts Littoral qu’elle a présidée en 2018. Administratrice nationale en charge du conseil juridique en 2020, Hellene Carles était l’an passé secrétaire générale de la fédération Occitanie.

De gauche à droite : Hellene Carles, Arnaud Calas, Anne Gormand, Marine de Beaufort, Anaïs Audouy et François Girault.

Les événements JCE régionaux 2023 en Occitanie :
• Université de rentrée, Perpignan, 21 janvier
• Journée régionale de formation, JCE de Tarn et Garonne, en avril (date à définir)
• Journée régionale de formation, Rodez, le 30 septembre
• Congrès régional, Toulouse, début décembre (date à définir).

Ces événements sont l’occasion pour les membres de suivre des formations leur permettant de monter en compétences afin de porter des projets impactants sur leur territoire. Ils mobilisent les JCE de Tarn-et-Garonne, Toulouse, Carcassonne, Perpignan Pays catalan, Pays narbonnais, Béziers Piémonts Littoral, Millau, Rodez, Sète et Bassin de Thau, Montpellier et Bagnols-sur-Cèze et Gard rhodanien.

Portrait H. Carles © HELIATUS


Contacts presse : Karine Baudoin, 06 30 08 42 14.

Woodland Garden lève un million d’euros pour déployer son distributeur écoresponsable de vrac alimentaire

Woodland Garden (Beaucaire/Marseille) vient de lever des fonds auprès des réseaux Provence Angels et MELIES Business Angels, de leurs partenaires bancaires, de Région Sud Investissement et d’un pool d’entreprises (dont Ulterïa). Elle a bénéficié de l’accompagnement de SID Network. La start-up innove dans la vente alimentaire en vrac avec son système de distribution en bois breveté, économique, écoresponsable et garant d’une sécurité alimentaire optimale.

Depuis l’automne, Woodland Garden déploie son distributeur écoresponsable de vrac dans les magasins bio spécialisés et les grandes surfaces. Pour financer son besoin en fonds de roulement, la start-up a levé un million d’euros. Ces fonds vont surtout lui permettre de finaliser son outil industriel dans son usine de Beaucaire (Gard), de financer le stock de bois et de recruter. La jeune pousse, qui a installé son siège social et un bureau à Marseille, va aussi investir dans son développement commercial et dans la R&D pour travailler sur une future génération connectée de son système de distribution.

Un modèle vertueux et rentable pour toute la chaîne de valeur, du fabricant au distributeur

Christophe Ribot, Laurent Odinot et Morgan Hinque ont conçu et fait breveter à l’international un distributeur de vrac alimentaire en bois certifié écoresponsable. Ils le fabriquent dans leur usine de Beaucaire à partir de bois issus de forêts françaises (et proches) gérées durablement. Les aliments sont présentés dans le sachet du fabricant inséré dans le distributeur vrac. Ce principe évite les contenants plastiques et leur entretien gourmand en eau et en détergent ; il garantit au consommateur l’origine du produit et à la marque sa visibilité. Leur concept est déjà présent dans sept magasins (spécialisés bio et grande surface), testé et validé par les professionnels et leurs clients. Ils souhaitent essaimer partout en France dans un premier temps, puis à l’international.

Les trois associés de Woodland Garden savent en effet que leur invention répond à des attentes non satisfaites dans le rayon vrac de la part des consommateurs, des distributeurs et des marques. Les premiers réclament une meilleure hygiène, plus d’informations sur les produits et souhaitent retrouver leurs marques. Les distributeurs cherchent à réduire la complexité opérationnelle du vrac, à améliorer son modèle économique et à s’affranchir peu à peu du plastique. Enfin les marques veulent se lancer dans le vrac tout en étant identifiables en rayon.

Des business angels en quête d’entreprises à impact environnemental

Pour Gilles Demigneux, membre de Provence Angels et du comité stratégique de Woodland Garden, « cette start-up propose une solution qui améliore le quotidien sans détériorer la planète. De plus, elle permet la création d’une plateforme industrielle locale générant de l’emploi. » De son côté, le président de MELIES Business Angels Jean-Paul Alic se réjouit de pouvoir investir dans un projet à impact environnemental, un objectif que le réseau montpelliérain s’est fixé en 2022 et qui va mobiliser de plus en plus à l’avenir ses business angels. Enfin, Laurent Odinot, co-fondateur de Woodland Garden souligne le rôle de Provence Angels en tant que « facilitateur et amplificateur » de sa levée de fond « en partageant le fruit de l’instruction à d’autres clubs de business angels qui nous ont permis de clôturer notre levée. »


À propos de Woodland Garden
L’idée de Woodland Garden a germé en 2021 avec la rencontre de Christophe Ribot, Laurent Odinot et Morgan Hinque. La start-up est née via un transfert d’activité de la société Agropesage (Beaucaire). La SAS Agropesage a récemment installée son siège social à Marseille. Woodland Garden prévoit de fabriquer 10 000 trémies en 2023 et de dépasser les 100 000 par an d’ici cinq ans. Elle compte embaucher 10 salariés en 2023. 
Siège : 46 bd de la Pomme, Marseille / Usine : 1717 av Pierre et Marie Curie, Beaucaire.

À propos de Provence Angels
Provence Angels fédère plus de 90 business angels investissant individuellement et accompagnant des start-up en démarrage ou en développement. Réseau généraliste ayant une forte emprunte entrepreneuriale, ses investisseurs s’intéressent à un large éventail d’activités et de secteurs afin de favoriser l’émergence d’entreprises innovantes à potentiel. Réseau convivial et dynamique, classé dans le top 5 au niveau national, PA souhaite, au-delà du financement et de l’accompagnement des startups, encourager ses  membres à participer à l’aventure passionnante des business angels et à jouer ainsi un rôle actif dans le développement de l’économie.
Contact : Carole Benarroche, déléguée générale – carole[at]provenceangels.co

À propos de MELIES Business Angels
Depuis sa création à Montpellier en 2006, MELIES Business Angels a rassemblé plus de 300 investisseurs individuels dans le but de financer et d’accompagner de jeunes entreprises à fort potentiel de croissance. Ces start-up peuvent solliciter le réseau pour des besoins en financement compris entre 100 K€ et 1 M€. MBA s’implique pour le dynamisme économique de son territoire, à l’affût notamment des initiatives favorables au développement durable. L’association est membre fondateur de la fédération régionale Occitanie Angels, avec Capitole Angels de Toulouse. Labellisée par le ministère des PME/PMI, MBA est par ailleurs membre de France Angels. 
Contact : Eva Barrière, déléguée générale – permanence[at]melies.fr


Contact presse : Karine Baudoin, 06 30 08 42 14.

Télécharger le communiqué en PDF :

Diane Belle élue présidente 2023 de la JCE de Montpellier 

Le 17 décembre 2022, l’assemblée générale de la Jeune Chambre Économique de Montpellier, réunie au Corum, a élu Diane Belle au poste de présidente pour 2023.

À 35 ans, Diane Belle est depuis 2018 à la tête d’un cabinet d’assurance spécialisé en gestion de patrimoine situé à Montpellier, quartier Millénaire. Originaire de Franche-Comté, diplômée de l’EST’M Besançon en banque assurances finance, elle a débuté sa carrière dans le Doubs avant de travailler durant deux ans en Nouvelle-Zélande et en Australie puis de s’installer à Montpellier en 2016.

Elle a intégré la JCE de Montpellier en 2018, élue vice-présidente en charge de la communication en 2021 puis vice-présidente exécutive en charge des partenariats en 2022.

Le Bureau 2023 de la JCE de Montpellier sera également composé d’Aurore Jorda, secrétaire générale, d’Aude Poupart, trésorière, des vice-président·es Aziza Imaloui aux partenariats/réseaux et Gregory Calonges à la communication, ainsi que d’Anthony Gontier, immédiat past-président.

Deux actions en cours et des projets citoyens en incubation

Le programme d’actions 2023 comprend déjà deux événements à organiser au premier semestre : « La maison géante », qui a pour objet la prévention et la lutte contre les accidents domestiques et « I got the blouse », en soutien aux enfants hospitalisés.

Un incubateur d’actions a réuni les membres et les partenaires de l’association en octobre dernier à la cité de l’économie et des métiers de demain. Cette soirée de brainstorming a permis l’émergence de nouveaux sujets dont la JCE pourrait s’emparer tels que la précarité étudiante, le dialogue entre les jeunes et les forces de l’ordre ou encore le gaspillage énergétique. Diane Belle et son équipe souhaitent enfin mener en toile de fond un projet d’envergure à moyen terme sur le territoire montpelliérain : « Reconnus et attendus sur des sujets que nous sommes les seuls à vouloir prendre à bras-le-corps, nous saurons relever les défis d’un monde meilleur et durable. »

La JCE de Montpellier a tenu son AG élective au Corum le 17 décembre 2022. © Ph. Ferrer (et photos ci-dessus)

Contact presse : Karine Baudoin, 06 30 08 42 14.

Télécharger ce communique en PDF :

Cap Occitanie distingue la SSII Sopra Steria lors de sa Soirée «  Entrepreneurs et Solidaires  »

Lors de sa Soirée « Entrepreneurs et Solidaires » à Plaisance-du-Touch le 24 novembre dernier, le réseau régional d’entreprises adaptées Cap Occitanie a mis en avant le groupe Sopra Steria. La distinction remise à la SSII salue la fidélité et la bienveillance de ses équipes, partenaires historiques de l’entreprise adaptée Vidéal 31.

Kadda Amouri, coordinateur région Sopra Steria Groupe, a reçu des mains de David Corbière, directeur de Vidéal 31 et de Michel Salvaing, directeur institutionnel de la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon, le trophée Cap Occitanie destiné à récompenser une entreprise ordinaire cliente du réseau régional d’entreprises adaptées. « Le groupe Sopra Steria est à l’origine de l’implantation de Vidéal en Haute-Garonne il y a dix ans de cela » a rappelé David Corbière. « La SSII est plus qu’une cliente, c’est un partenaire bienveillant qui nous permet de travailler l’emploi et la montée en compétences de nos collaborateurs en situation de handicap  avec plus de 30 emplois pérennes à ce jour. » Sopra Steria est l’un des leaders européens de la tech reconnu pour ses activités de conseil, de services numériques et d’édition de logiciels. Depuis 2012, le groupe Vidéal assure l’entretien et le nettoyage de ses sites toulousains et rennais ainsi que la maintenance multiservices de son site de Sophia Antipolis.

Michel Salvaing, directeur institutionnel CELR – Kadda Amouri, coordinateur région Sopra Steria Groupe – David Corbière, directeur de Vidéal 31. © Cap Occitanie
Cap Occitanie se rapproche de l’écosystème entrepreneurial toulousain

Lors de sa Soirée de gala, Cap Occitanie a notamment accueilli Hélène Lestarquit, sous-préfète chargée de mission auprès d’Étienne Guyot, préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne et Stéphanie Sense, conseillère régionale Occitanie et première adjointe au maire de Blagnac. « Nous avons profité de cet événement pour promouvoir auprès des élus et des entrepreneurs locaux le rôle des entreprises adaptées dans l’insertion sociale et professionnelle des personnes en situation de handicap » explique Thierry Vayssettes, président du réseau. L’association créée à Montpellier entend en effet se développer à l’Ouest de l’Occitanie. Grâce à sa nouvelle filiale commerciale, Covaldi-Groupe, elle peut répondre de façon cohérente aux demandes de devis et proposer les prestataires adéquats parmi ses adhérents. Elle met enfin en relation des entreprises du milieu ordinaire ou des grands comptes avec des entreprises adaptées locales lors de demandes de co-traitance.


Contact presse : Karine Baudoin – 06 30 08 42 14.

Télécharger ce communiqué en PDF :

Appel à contributions pour le colloque Yves Navarre de Condom

Le sixième colloque international Yves Navarre aura lieu dans la ville natale de l’auteur, à Condom, les 9 et 10 juin 2023 sur le thème « Lieux de vie, territoires de l’écrit ». L’association Les Amis d’Yves Navarre lance son appel à contributions. La date limite fixée pour la réception des propositions est le 17 février.

Le colloque international Yves Navarre 2023 se déroulera au Théâtre des Carmes à Condom, avec le soutien de la Ville, les 9 et 10 juin. Le thème retenu, « Lieux de vie, territoires de l’écrit », sera l’occasion de réfléchir aux liens entre les lieux et l’écriture dans la vie et l’œuvre de l’auteur. Les Amis d’Yves Navarre, organisateurs de ce colloque biennal, invitent les lectrices et les lecteurs d’Yves Navarre, les universitaires, libraires, éditeurs, artistes, ami·es à rendre compte de leurs recherches ou de leurs créations, à livrer leurs impressions de lecture ou à témoigner de leur rencontre avec l’auteur, en lien avec le thème du colloque. Plusieurs axes de réflexion sont proposés, non limitatifs, notamment « Le rôle du paysage », « Terre natale et villes d’adoption », « Lieux de vie et lieux d’écriture, « Lieux de mémoire, terrain de l’autobiographie », « Du côté de Condom : aux sources de l’œuvre », « Lieux de fiction et lieux réels »…

Les personnes souhaitant intervenir durant ce colloque doivent envoyer un aperçu de leur proposition (250 à 300 mots, avec titre) accompagné d’une brève notice biographique à l’attention de Sylvie Lannegrand, présidente des Amis d’Yves Navarre, au plus tard le 17 février à l’adresse mail suivante : contact[at]amis-yvesnavarre.org.

Ce colloque sera ouvert à tous publics et gratuit. Les informations sur le programme et les conditions d’inscription seront communiquées au début du printemps 2023.


À propos d’Yves Navarre

Yves Navarre est né à Condom, dans le Gers, le 24 septembre 1940. Il est mort à Paris le 24 janvier 1994. Il a marqué les scènes littéraire et sociale des années 70-80, évoquant son homosexualité à visage découvert à une époque où celle-ci demeurait tabou. Son œuvre compte une trentaine d’ouvrages publiés, romans et pièces de théâtre, dont beaucoup ont été traduits en plusieurs langues. Parmi eux citons Lady BlackLe Cœur qui cogne, Kurwenal ou la part des êtresPortrait de Julien devant la fenêtreJe vis où je m’attache, Le Temps voulu ou Ce sont amis que vent emporte, tous récemment réédités par les éditions H&O. Yves Navarre a reçu le prix Goncourt en 1980 pour Le Jardin d’acclimatation, le prix30 Millions d’amis pour Une Vie de chat en 1986et le Prix Amic de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre en 1992. Les Amis d’Yves Navarre travaillent notamment à l’édition de ses Œuvres complètes, avec H&O : les trois premiers volumes sont parus en 2018, 2020 et 2021. 

Yves Navarre enfant en 1943 à Roquépine (Gers) • © DR Archives Perrenoud

Contact presse : Karine Baudoin, 06 30 08 42 14.

Télécharger le communiqué en PDF :

Les business angels de l’Hérault et du Gard sur le terrain pour épauler et détecter des start-up prometteuses

Pour la 17e Semaine nationale des Business Angels, MELIES Business Angels privilégie les actions de terrain. Le réseau montpelliérain d’investisseurs privés mobilise ses adhérents et les antennes qu’il parraine à Béziers et à Nîmes pour aller à la rencontre des futurs créateurs et créatrices d’entreprises. Speed dating, conseils d’experts : les rendez-vous s’échelonneront du 1er au 9 décembre. 

Les investisseurs privés membres de MELIES Business Angels (MBA) et des antennes d’Occitanie Angels à Béziers et à Nîmes ont décidé de partager leur expérience et leur passion pour l’entrepreneuriat et l’innovation avec celles et ceux qui souhaitent se lancer dans l’aventure de la création. Les business angels de l’Hérault et du Gard organisent ainsi trois sessions de rencontres avec des graines de startuppeurs à Béziers (le 1er décembre), à Montpellier (le 2 décembre) et à Nîmes (le 9 décembre). 

Speed dating avec les créateurs à Nîmes et à Béziers

Les animateurs nîmois et biterrois des antennes d’Occitanie Angels proposent des demi-journées de speed dating entre business angels et créateurs d’entreprises ou porteurs de projet. Ces sessions permettront aux futurs entrepreneurs d’avoir un regard neuf sur leur projet et de bénéficier d’un premier avis constructif. « Nos membres gardent aussi à l’esprit notre volonté de détecter des jeunes pousses que nous pourrions financer à l’amorçage, notamment dans le secteur de l’environnement » précise Jean-Paul Alic, président de MBA et d’Occitanie Angels. Ces opérations sont menées en partenariat avec le Medef Hérault Béziers et Innovosud à Béziers ; à Nîmes, dans la continuité d’une matinée de Leader Nîmes et Fintouch au BIC Innov’up.

Speed dating et conseils experts à Montpellier

Les Montpelliérains de MELIES Business Angels, rodés à l’exercice du speed dating, ont décidé cette année de le compléter par des rendez-vous avec les professionnels partenaires de leur réseau. Ces experts apporteront des conseils sur-mesure et par spécialité : comptabilité, gestion, finance, management, questions juridiques, communication. La journée est soutenue par le BIC de Montpellier Méditerranée Métropole.

Semaine des Business Angels, trois rendez-vous dans l’Hérault et dans le Gard

• 1er décembre à Innovosud à Béziers : séances de speed dating de 14h à 17h.
• 2 décembre au MIBI, à Montpellier : séances de speed dating et rendez-vous experts de 9h30 à 12h30 et de 14h30 à 16h30
• 9 décembre au BIC Innov’Up à Nîmes : séances de speed dating l’après-midi.


Inscription obligatoire sur https://melies.fr/speed-dating-melies-business-angels-2022/


Télécharger ce communiqué en PDF :

Contact presse : Karine Baudoin, 06 30 08 42 14.

« Les entreprises adaptées comptent dans l’économie régionale » rappelle Cap Occitanie à l’écosystème entrepreneurial toulousain

Avec plus de 33 M de chiffre d’affaires cumulé et 700 salariés, le réseau d’entreprises adaptées Cap Occitanie est un acteur territorial de poids. Il fera entendre sa voix aux entreprises et aux institutions du Toulousain le 24 novembre 2022 à l’occasion de la 14e édition de ses Rencontres « Entrepreneurs et Solidaires ». Cette soirée se déroulera pour la première fois dans l’Ouest de l’Occitanie où l’association est encore peu représentée.

Thierry Vayssettes, président du réseau régional d’entreprises adaptées Cap Occitanie, convie les entrepreneurs, les représentants des collectivités territoriales, les élus locaux et les associations à la soirée annuelle du réseau qui aura lieu le 24 novembre 2022 à Plaisance-du-Touch, au Mas Tolosa. Cap Occitanie présentera ses actions à l’écosystème entrepreneurial toulousain et ouvrira le débat sur les performances des entreprises adaptées et sur leurs pespectives de développement. Cap Occitanie distinguera également à cette occasion une sélection d’entreprises adhérentes.

Travailler dans un esprit de partage pour être plus fort ensemble

« CAP Occitanie a pour objectif de promouvoir l’insertion sociale et professionnelle des personnes en situation de handicap auprès des entreprises et des collectivités territoriales soumises à l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés (OETH) » rappelle Thierry Vayssettes. « Nous avons particulièrement à cœur de fédérer les structures entre elles afin de les faire travailler ensemble. »

Cap Occitanie rassemble ainsi une vingtaine d’entreprises adaptées qui emploient 700 salariés dont 600 en situation de handicap et représentent un chiffre d’affaires cumulé de plus de 33 millions d’euros. Le réseau vient de créer une filiale commerciale, Covaldi-Groupe, pour répondre de façon cohérente aux demandes de devis, proposer le ou les prestataires adéquats parmi ses adhérents, mettre en relation des entreprises du milieu ordinaire ou des grands comptes avec des entreprises adaptées locales lors de demandes de co-traitance…

Renforcer le maillage des adhérents et des clients à l’Ouest de l’Occitanie

L’association Cap Occitanie s’est développée majoritairement dans l’ancienne région Languedoc-Roussillon où elle fut créée en 2003. Ses dirigeants souhaitent donc recruter de nouveaux adhérents et créer des synergies de groupe dans toute la région Occitanie. À ce jour le réseau compte trois entreprises adaptées de l’Ouest Occitanie parmi ses 19 adhérentes : Vidéal 31 à Toulouse, Wallabi SAS et EA REbond à Albi. L’Union Nationale des Entreprises Adaptées recense de son côté 97 EA dans la région. 

Cap Occitanie entend aussi mieux se faire connaître des entreprises ordinaires de l’Ouest Occitanie. « Nous sommes pour elles des fournisseurs de produits ou de prestations de service en direct, en sous-traitance ou en co-traitance » ajoute T. Vayssettes. « Nous leur proposons aussi des solutions RH pour recruter, accompagner et former leurs collaborateurs en situation de handicap. Enfin nos clients peuvent déduire du montant de leur contribution à l’OETH 30 % des coûts de main-d’œuvre issus de nos factures. »

Inscriptions soirée du 24/11 sur http://www.soiree-capoccitanie.fr/


L’entreprise adaptée, pour une société du travail plus inclusive

L’entreprise adaptée, créée en 2005, emploie au moins 80 % de salariés reconnus handicapés. Elle se distingue des autres entreprises en permettant à des personnes en situation de handicap d’accéder à l’emploi dans des conditions de travail adaptées à leurs capacités. Liée avec l’État par un contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens (CPOM), elle peut bénéficier d’aides spécifiques. Les personnes handicapées qu’elle emploie sont des salariés comme les autres (Code du Travail). L’EA leur apporte une solution d’emploi de proximité et des opportunités pour se former et évoluer professionnellement dans l’entreprise elle-même ou vers d’autres employeurs. Elle propose aussi des dispositifs passerelles vers l’environnement de travail ordinaire si tel est le souhait de ses salariés. On compte près de 800 EA en France. Elles représentent 35 000 collaborateurs pour un CA de 1,5 Md d’euros. 50% ont un statut commercial.


À propos de Cap Occitanie

Créée en 2003 à Montpellier, l’association CAP Occitanie, réseau régional des entreprises adaptées, a pour objectif de promouvoir l’insertion sociale et professionnelle des personnes en situation de handicap auprès des entreprises et des collectivités territoriales soumises à l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés. Cap Occitanie est un acteur territorial essentiel comptant une vingtaine d’entreprises adaptées, fédérant 700 salariés dont 600 en situation de handicap et représentant un chiffre d’affaires cumulé de plus de 33 millions d’euros.

Cap Occitanie accompagne les entreprises adaptées, fait valoir leurs intérêts auprès des pouvoirs publics et fédère les structures entre elles afin de les faire travailler ensemble sans mauvaise concurrence tout en favorisant le partage et l’échange de bonnes pratiques. Cap Occitanie est soutenue par la Région Occitanie et la DREETS Occitanie auxquelles elle est liée par une feuille de route. Chaque année l’association définit de grands axes pour guider ses projets, notamment sur le maintien en emploi des personnes en situation de handicap, l’insertion des jeunes en situation de handicap dans l’emploi, la montée en compétence des salariés handicapés via la formation. 

Cap Occitanie organise une soirée de gala annuelle au mois de novembre dans le cadre du mois de l’ESS et lors de la semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées.


Contact presse : Karine Baudoin, 06 30 08 42 14 

Télécharger ce communiqué en PDF

CANIGÒ Àngels, premier club de business angels catalans sous la bannière Occitanie Angels

La fédération régionale d’investisseurs privés Occitanie Angels annonce la création d’une antenne à  Perpignan, CANIGÒ Àngels. Ces business angels se donnent pour mission de mobiliser leurs pairs, à l’écoute des besoins en financement des créateurs d’entreprises innovantes des Pyrénées-Orientales. L’antenne catalane est parrainée par le réseau montpelliérain MELIES Business Angels. 

Le département des Pyrénées-Orientales compte désormais une antenne locale d’Occitanie Angels, structure fédérant les réseaux de business angels de la région. Baptisé CANIGÒ Angels et co-animé par Denis Sobra et Henry-Jean Puig, le cercle d’investisseurs catalans a organisé sa réunion fondatrice le 27 octobre 2022 dans les salons de la Villa Duflot en présence de Jean-Paul Alic, président d’Occitanie Angels et de MELIES Business Angels.

L’objectif affiché de CANIGÒ Angels est l’investissement en fonds d’amorçage dans des start-up catalanes afin de contribuer à la dynamique économique du territoire. 

Le cercle permettra à des investisseurs privés de mettre en commun une partie de leur épargne pour créer un effet de levier au moment de l’amorçage. Ainsi, avec un ticket individuel d’investissement minimum de 2 000 euros, CANIGÒ Angels pourrait investir jusqu’à 115 000 euros par start-up, si l’on se base sur la moyenne des levées de fonds réalisées ces dix dernières années en Occitanie auprès des investisseurs d’Occitanie Angels (MELIES Business Angels à Montpellier, Capitole Angels à Toulouse). Les dispositifs juridiques éprouvés par Occitanie Angels depuis plusieurs années vont permetttre aux investisseurs privés catalans de gagner la confiance d’établissements bancaires par exemple et d’autres sources de financement.

Denis Sobra et Henry-Jean Puig, les référents de CANIGÒ Angels

Denis Sobra a co-fondé BREV&SUD, cabinet spécialisé en droit de la propriété intellectuelle. Acteur économique très actif dans les réseaux de la création d’entreprise des Pyrénées-Orientales, Denis Sobra est notamment vice-président du concours à la création d’entreprises « Prix Alfred Sauvy ». Henry-Jean Puig, jeune retraité, a déjà investi seul dans une start-up perpignanaise. Il souhaite que CANIGÒ Angels permette de favoriser ce type d’initiatives en soutien à la dynamique économique locale. Tous deux en appellent aux investisseurs privés pour travailler, au sein du cercle catalan, sur des dossiers de start-up prometteuses.


Pour contacter et/ou rejoindre CANIGÒ Angels
Denis Sobra • d.sobra[at]brevesud.com • 06 07 75 88 40
Henry-Jean Puig • puighj[at]free.fr • 06 08 90 48 39


À propos de MELIES Business Angels et Occitanie Angels

Depuis sa création à Montpellier en 2006, MELIES Business Angels a rassemblé plus de 300 investisseurs individuels dans le but de financer et d’accompagner de jeunes entreprises régionales à fort potentiel de croissance. Ces sociétés peuvent solliciter le réseau pour des besoins en financement compris entre 100 K€ et 1 M€. Labellisée par le ministère des PME/PMI et par iSource, l’association est membre de la fédération nationale France Angels. MELIES Business Angels est par ailleurs membre fondateur d’Occitanie Angels, avec Capitole Angels (Toulouse). Cette association loi 1901 créée fin 2016 fédère et représente les réseaux de business angels en Occitanie. • www.melies.frhttps://occitanie-angels.fr/


Contact presse MELIES Business Angels : Karine Baudoin, 06 30 08 42 14.

Télécharger ce communiqué en PDF