Deux entreprises agricoles des Pyrénées-Orientales reçoivent le Prix national de la dynamique agricole et de la pêche

Le GAEC Fromagerie Le Mouly Benc et la SARL Si Bio font partie des neuf lauréats du Prix national de la dynamique agricole et de la pêche. La Banque Populaire les a récompensés le 18 janvier dernier, au siège du Groupe BPCE, pour leur dynamisme et leur capacité à innover au service de la qualité.

La Banque Populaire du Sud avait déposé trois des 110 dossiers en lice pour le Prix national de la dynamique agricole, prix placé sous le haut patronage de Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt. Le jury national composé de 30 membres, représentants de la profession agricole, a désigné neuf lauréats (huit agriculteurs et un pêcheur) parmi les 28 candidats présélectionnés. Le Gaec Fromagerie Le Mouly Benc, situé à Serralongue dans la Vallée du Vallespir, est récompensé dans la catégorie « Création d’entreprise agricole » ; la SARL Si Bio, installée au Soler, dans la catégorie « Initiative collective ».

Kévin et Jonathan ont réintroduit l’élevage bovin dans le Vallespir
Les frères Astrou ont créé de toutes pièces, dans leur vallée natale, un élevage de vaches allaitantes au pays des chèvres. Dans un mas isolé et abandonné, grâce au soutien de leurs parents, ils ont construit eux-mêmes les locaux de leur entreprise. Depuis cinq ans, Kévin et Jonathan élèvent 14 vaches en quasi autonomie alimentaire. Au sein de La Fromagerie Le Mouly Benc, ils produisent et transforment 60.000 litres de lait. Ils vendent leur lait cru, leurs yaourts et leurs fromages (faisselles, lactiques, tommes, brousse) sur les marchés d’Amélie-les-Bains, Prats-de-Mollo, Céret et Serralongue.

Si Bio donne une nouvelle vie aux fruits déclassés de la Vallée du Têt
En 2012, Pierre, Alain, Paul et Michel en ont eu assez de jeter à la poubelle ou de vendre à un prix ridicule leurs fruits déclassés à des industriels. Les arboriculteurs, voisins dans la vallée du Têt, ont donc monté leur propre entreprise de transformation. Pour développer l’activité et rentabiliser les outils de production, Si Bio a proposé ses services aux petits arboriculteurs et maraîchers locaux. La gamme de produits s’est aussi élargie aux compotes, confitures, soupes et gaspachos. Enfin, la société commence à nouer des partenariats avec des producteurs de goji, de grenade, de sève de bouleaux ou d’orange bio d’Espagne.


Les Banques Populaires et l’agriculture
Les Banques Populaires sont engagées depuis vingt-six ans auprès des agriculteurs. Aujourd’hui 22 % des exploitations françaises sont clientes des Banques Populaires.
En 2016, 7000 agriculteurs font confiance à la Banque Populaire du Sud, soit 36 % des agriculteurs de son territoire (ex Languedoc-Roussillon, Ariège et Sud Ardèche).

 

Téléchargez ce communiqué en PDF.

Contacts presse :
• Agence RP : Karine Baudoin – 06 30 08 42 14.
• Service communication BP Sud :
François Cartier – 04 68 38 22 10 • Ludovic Goujon – 04 68 38 22 33.