Les dons aux associations n’ont pas tous la même valeur…

Montpellier – 16 avril 2013

Le Refuge réagit aux propos que Mme Frigide Barjot a tenus dans le cadre d’un débat télévisé hier soir. Son annonce de don au Refuge a surpris ses dirigeants et tous ceux qui accompagnent au quotidien les jeunes que leurs proches rejettent du fait de leur orientation sexuelle. « Nous ne souhaitons pas recevoir de don de Mme Barjot » déclare Nicolas Noguier, président du Refuge. « Ses discours ont contribué ces dernières semaines au regain de propos et d’actes homophobes. De nombreux adolescents nous ont appelés après les manifestations contre l’égalité des droits au mariage, parce que leurs parents étaient aux côtés de Mme Barjot pour refuser ce droit à leurs enfants et, trop souvent, leur refuser le droit d’être eux-mêmes, tout simplement. Alors on ne joue pas avec les dons, on ne joue pas avec la générosité ! » Pour le Refuge, chaque don compte car les jeunes sont de plus en plus nombreux à demander soutien psychologique et asile à l’association. Pour autant, un don ne permet pas de s’acheter une conscience : rien n’efface la violence des slogans scandés dans la rue et des messages délivrés devant les médias. Leurs conséquences sur les jeunes sont inestimables.

Au moment où le Refuge s’apprête à lancer sa première grande quête nationale, ses dirigeants en appellent donc de plus belle à la solidarité. « Nous refusons d’être instrumentalisés. Les dons collectés lors de la Semaine nationale du Refuge en mai prouveront la force des valeurs que nous portons et partageons. Car donner, c’est soutenir une cause, avec conviction, comme le font les donateurs et les partenaires du Refuge depuis la création de l’association. Nous serons fiers d’arborer ensemble le ruban bleu de la solidarité et de l’amour. »

A suivre le 23 avril, communiqué d’annonce du programme de la Semaine nationale du Refuge.