L'édition 2019 du "Jardin d'acclimatation" d'Yves Navarre, préfacée par Tatiana de Rosnay


Les éditions H&O rééditent en poche le roman qui valut à Yves Navarre le prix Goncourt en 1980, Le Jardin d’acclimatation. L’ouvrage sera disponible en librairie le 13 septembre 2019, accompagné d’une préface de Tatiana de Rosnay. Bouleversée par ce « roman coup de poing », l’écrivaine a rédigé une lettre à Yves Navarre, qu’elle n’a jamais connu et qu’elle apprend à connaître au fil du texte, en visionnant les archives de ses apparitions télévisées ou encore en se rendant à sa dernière adresse…
« C’est l’histoire d’un homme jeune qui doit souffler ses quarante bougies. Il ne peut pas le faire. Il ne sait même plus souffler devant lui. » Pour Bertrand Prouillan la vie s’est figée un certain 9 juillet, jour de ses vingt ans, au retour d’un séjour à Barcelone où son père a fait pratiquer sur lui une lobotomie. Ainsi Henri Prouillan a-t-il pu, sans crainte de scandale, accéder pendant dix-sept mois à la fonction de Ministre dans le gouvernement du moment. Vingt ans plus tard, la famille a éclaté, chacun a fait sa vie en tentant d’oublier son rôle dans le drame. Mais, en ce jour anniversaire, l’heure des comptes avec le Père aurait-elle enfin sonné ?
La réédition du Goncourt 1980 répond à la volonté faire circuler le roman le plus populaire d’Yves Navarre en le rendant accessible à petit prix. H&O réédite Navarre depuis 2005, après avoir racheté les droits de ses principaux éditeurs, Flammarion notamment chez qui l’auteur publia 17 romans dont Le Jardin d’acclimatation et trois recueils de pièces de théâtre. H&O travaille à la promotion de l’auteur et de son œuvre avec l’association Les amis d’Yves Navarre. Ensemble, ils ont entrepris de publier des textes inédits — le roman Pour dans peu en 2016, un recueil de poèmes en 2017 — et, en novembre 2018, le premier volume de ses Œuvres complètes.
Le Jardin d’acclimatation
H&O Poche
Format : 10,8 cm x 17,8 cm.
Nombre de pages : 448.
Tarif public : 9,90 euros ttc.
Sortie en librairie : 13 septembre 2019.

© Micheline Pelletier / Gamma

À propos d’Yves Navarre
Yves Navarre est né à Condom, dans le Gers, le 24 septembre 1940. Il est mort à Paris le 24 janvier 1994. Yves Navarre a marqué les scènes littéraire et sociale des années 70-80, évoquant son homosexualité à visage découvert à une époque où celle-ci demeurait tabou. Son œuvre compte une trentaine d’ouvrages publiés, romans et pièces de théâtre, dont beaucoup ont été traduits en plusieurs langues. Parmi eux citons Lady Black, Le petit Galopin de nos corps, Kurwenal ou la part des êtres, Portrait de Julien devant la fenêtre, Le Temps voulu ou Ce sont amis que vent emporte, tous réédités par H&O. Yves Navarre a reçu le prix Goncourt en 1980 pour Le Jardin d’acclimatation, le prix 30 Millions d’Amis pour Une Vie de chat en 1986 et le Prix Amic de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre en 1992.
 
Contact presse : Karine Baudoin • 06 30 08 42 14.
 

Yves Navarre dans l’actualité, 22 ans après sa disparition.


[Mise à jour du communiqué du 28/06]
Les éditions H&O publient début octobre un roman inédit d’Yves Navarre, Pour dans peu. Un événement pour les lectrices et lecteurs restés fidèles à l’écrivain après sa disparition en 1994. Une belle découverte pour tous les autres, aux côtés de Paul Welt, médecin à la croisée des chemins dont les préoccupations font écho à celles de nombreux citoyens aujourd’hui : aspirer à une « plus grande justice » face à des responsables politiques incapables de changer la société. Pour dans peu sera officiellement présenté lors d’un colloque international consacré à Yves Navarre les 6 et 7 octobre 2016 à Montpellier, en présence notamment du psychiatre Serge Hefez, de l’universitaire Frédéric Canovas (Arizona State University) ou du compositeur Julian Lembke.

Fin 1991, Yves Navarre boucle l’écriture d’un roman qu’il n’adressera à aucun éditeur. Il a alors une trentaine de publications à son actif. De retour à Paris après un court exil au Québec, l’auteur reprend difficilement le cours de sa vie parisienne, fatigué et isolé. Il se suicidera deux ans plus tard. Pour dans peu a donc 25 ans et semble pourtant avoir été écrit tout récemment, tant la peinture de la société et de l’errance de ses gouvernants et hauts fonctionnaires est actuelle.
Le personnage principal de Pour dans peu, Paul Welt, est médecin généraliste. Le Ministère de la justice l’a chargé de rédiger un rapport sur les conditions sanitaires dans les prisons. Durant six jours nous suivons ses pérégrinations, de la visite traumatisante d’un quartier pour adolescents d’une prison de province à des lieux qu’il décide de revoir — La Capte, ancienne maison de vacances dans le sud de la France du temps des bonheurs familiaux ; Amsterdam, où il a vécu un amour d’adolescence — jusqu’à son retour à Paris, dans son nouvel appartement de la rue d’Hautpoul où il vit depuis le départ de son épouse, Solange, et de leurs trois enfants. Au doute qu’instaure le bouleversement de sa vie personnelle s’ajoute une profonde inquiétude quant à la marche du monde. Le « dessein de plus grande justice » auquel il aspire lui échappe inéluctablement…
Montpellier met Yves Navarre à l’honneur à l’automne
L’association Les amis d’Yves Navarre, présidée par l’universitaire Sylvie Lannegrand, apporte son soutien à l’édition de Pour dans peu. La sortie officielle du roman coïncidera donc avec la tenue du 3e colloque international consacré à l’écrivain qu’elle co-organise avec H&O. L’événement aura lieu les 6 et 7 octobre à Montpellier et compte, parmi ses partenaires, Languedoc-Roussillon Livre et Lecture, la DRAC, la Région Occitanie et Montpellier Méditerranée Métropole. Ce colloque aura pour thème « Écrire contre toute attente », leitmotiv navarrien, et accueillera des universitaires spécialistes de l’oeuvre, des chercheurs, des écrivains, mais aussi des lecteurs et des esprits curieux, dans le but de partager leur passion pour cet auteur hors du commun [programme en ligne]. La manifestation permettra aussi aux Amis d’Yves Navarre, association créée en mars dernier, de se faire connaître plus largement et d’agrandir le cercle de ses adhérents et soutiens.
Jeudi 6 octobre, l’hôtel Magnol, hôtel particulier privé situé au centre-ville de Montpellier, accueillera la soirée de lancement de Pour dans peu, autour notamment des intervenants du colloque : les universitaires Sylvie Lannegrand, Frédéric Canovas et Arnaud Maïsetti, le psychiatre Serge Hefez, le chercheur Philippe Leconte, le compositeur Julian Lembke…
Yves Navarre, auteur majeur du XXe siècle
Yves Navarre est né à Condom, dans le Gers, le 24 septembre 1940. Il est mort à Paris le 24 janvier 1994. On lui doit de nombreux romans et pièces de théâtre, dont Lady Black, Le petit galopin de nos corps, Kurwenal ou la part des êtres, Portrait de Julien devant la fenêtre, Le temps voulu ou Ce sont amis que vent emporte, tous récemment réédités par H&O. Il a reçu le Prix Goncourt en 1980 pour Le jardin d’acclimatation et a obtenu le Prix de l’Académie française pour ­l’ensemble de son œuvre en 1992.
Pour dans peu – éditions H&O
Sortie 10 octobre 2016.
13,5 cm X 21 cm • 191 pages • 16 €.
Télécharger le communiqué du 28 juin en PDF.
Contact presse : Karine Baudoin – 06 30 08 42 14.
 

Yves Navarre, du succès public à la reconnaissance universitaire • H&O publie les Cahiers Yves Navarre n°1

Les éditions H&O publient le volume 1 des Cahiers Yves Navarre, somme des communications et témoignages des participants au colloque international consacré à l’auteur en 2014. Cet ouvrage collectif offre aussi deux textes inédits à celles et ceux à qui Yves Navarre manque tant depuis sa disparition en 1994.
Les 25 et 26 septembre 2014 s’est tenu à la National University of Ireland, Galway, le premier colloque international consacré à Yves Navarre baptisé « Yves Navarre, une vie à écrire ». Universitaires, éditeurs, ayants droit, écrivains, comédiens, libraires et lecteurs se sont réunis dans le but de partager leur passion pour un auteur hors du commun. Prix Goncourt en 1980 pour Le Jardin d’acclimatation et Prix de l’Académie française en 1992 pour l’ensemble de son oeuvre, Yves Navarre (1940-1994) est l’auteur d’une œuvre multiforme, s’articulant sur toutes les variations du romanesque et de l’autobiographique. Tout à la fois romancier, poète, dramaturge et essayiste, il a également tenu, pendant près de vingt ans, un Journal resté inédit à ce jour.
Ce premier Cahier Yves Navarre rassemble les communications et les témoignages de celles et ceux qui ont rendu hommage à l’écrivain à l’occasion du vingtième anniversaire de sa disparition. « Comme un arbre de vie, ils symboliseront l’immortalité d’une écriture et nos textes en seront les ramifications. Parce que c’était lui. Parce que c’était nous. »
Au fil des pages :
• Sylvie Lannegrand et Philippe Leconte préfacent à quatre mains la genèse de ce cahier.
• Lillis Ó Laoire raconte sa découverte de Cronus’ Chidren, Le Jardin d’acclimatation en anglais.
• Morwena Denis nous fait part de ses impressions à la lecture de Je vis où je m’attache.
• Michto Rex s’interroge sur le destin de Caron, l’un des personnages de Hôtel Styx.
• Véronique Montémont nous aide à décrypter « Une vérité intime aux multiples visages ».
• Dominique Dussidour évoque sa rencontre et ses années de travail avec Yves Navarre.
• Bruno Bisaro dit et laisse dire Yves Navarre : d’une parole reçue à une parole donnée.
• Jean Perrenoud nous invite à découvrir les « Poèmes et chansons » d’Yves Navarre.
• Patrick Dubuis étudie « L’homosexualité dans l’œuvre d’Yves Navarre ».
• Sylvie Lannegrand nous révèle les éblouissements ressentis à la lecture du Journal inédit.
• Philippe Leconte aborde la « Réception de l’œuvre d’Yves Navarre ».
• Document inédit : Certains osaient encore prétendre…, tapuscrit d’Yves Navarre.
• Bouquet final : La Gobeuse d’âmes, une nouvelle inédite d’Yves Navarre.
Cahiers Yves Navarre n°1
© H&O Éditions mars 2015 • 160 pages • 16 euros.

H&O et Yves Navarre
Yves Navarre fut parmi les premiers auteurs à aborder la question de l’homosexualité dans son œuvre, à une époque où ce sujet était encore largement tabou. Cela lui a valu une image réductrice dont il n’est jamais parvenu à se défaire. Depuis 2005 H&O, « éditeur gay mais pas seulement », a réédité sept romans de cet écrivain majeur du XXe siècle : Le petit galopin de nos corps, Le jardin d’acclimatation, Lady Black, Le temps voulu, Kurwenal ou la part des êtres, Ce sont amis que vent emporte et Portrait de Julien devant la fenêtre. H&O a aussi publié en 2006 un recueil de nouvelles posthumes inédites, Avant que tout me devienne insupportable, dans sa collection L’aparté.
contact presse : Karine Baudoin – 06 30 08 42 14.