Enquête JCE : près de 60% des entrepreneurs héraultais intègrent le développement durable dans leurs organisations

La Jeune Chambre Économique de Montpellier révèle les résultats locaux de l’enquête co-construite par la Jeune Chambre Économique Française et le Pôle Eco-Conception (missionné par l’ADEME) sur l’impact de la crise sanitaire actuelle et la gestion des ressources au sein des entreprises et des organisations. Au total, 2635 chefs d’entreprises, cadres dirigeants, responsables associatifs et membres de collectivités territoriales y ont répondu ; 139 dans le département de l’Hérault.

De mai à septembre 2020, les membres de l’association ont diffusé sur l’ensemble du territoire cette enquête auprès de leurs réseaux locaux, régionaux et nationaux.

LES RÉPONDANTS

➢ Nombre de répondants : 139 sur le département de l’Hérault (2.635 sur la France) avec 2% de marge d’erreur
➢ Secteur majoritaire : Services (44%)
➢ Profils : 83% de dirigeants ou cadres dirigeants
➢ Rayonnement des structures touchées : 39% local et 24% international
➢ Taille des structures : 37% de TPE (1-9 salariés).

CONTEXTE MÉTHODOLOGIQUE

75% des répondants ont été touchés sévèrement par la crise sanitaire
➢ Les trois secteurs les plus touchés : Industrie, Recyclage et la Valorisation, Santé.
➢ Les structures les plus fragilisées : les micro-entreprises et les TPE.
➢ Types de difficultés rencontrées, tous secteurs confondus : fermeture ou ralentissement activité, baisse nombre de clients.
➢ Un point positif : 26% d’organisations déclarent avoir pris des décisions immédiates concernant le DD et 54% concernant l’organisation logistique (circuit courts, approvisionnement plus local) : un chiffre fort au regard de la situation extrêmement compliquée dominée par l’urgence sanitaire.

ÉTAT DES LIEUX DES PRATIQUES ACTUELLES DANS L’HÉRAULT

60% des décideurs économiques déclarent s’engager dans une démarche de développement durable par conviction personnelle. Dont 4/10 car ils sont stimulés par leurs clients.
81% des organisations concernées ont pour ambition d’intégrer plus fortement le développement durable dans leur stratégie à moyen terme (75% au niveau national)
59% des répondants intègrent réellement le développement durable dans leurs organisations. 68% des organisations concernées se soucient fortement du cycle de vie de leurs produits ou de leurs services. (40% au niveau national)

Dans un contexte sanitaire exceptionnel, où il semble y avoir eu une prise de conscience forte et collective de la nécessité d’une relocalisation efficace des productions et de réduction des déchets produits ou de recyclage, que font donc les 32% restants ? Un argument peut expliquer ce chiffre : le manque de compétence pour 35% des répondants mais aussi la forte demande d’accompagnement pour penser cette transition.

L’augmentation de l’usage de numérique dans l’Hérault de plus de 54% depuis la crise a amené les organisations à prendre plus conscience de la pollution de ce secteur. 41% des structures de l’Hérault envisagent de faire plus d’attention à l’empreinte du numérique sur l’environnement (36% avant la crise).

PROJECTION ET AMBITION À MOYEN TERME POUR LA MISE EN PLACE D’ACTIONS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

4 objectifs fédèrent tous les secteurs d’activités / les leviers d’actions pour demain :

Faire évoluer la chaîne d’approvisionnement, réduire les distances et le nombre des intermédiaires (plus de 50% des répondants).
Améliorer la performance environnementale à moyen terme par l’intégration des supports de communication durable, un numérique plus responsable mais également la substitution par des matières premières moins impactantes.
➢ Mettre en place une démarche d’écologique industrielle et territoriale EIT – collecte et traitement de déchets, approvisionnement commun, partage de ressources, partage d’équipement.
➢ Adhérer à des réseaux d’entrepreneurs qui ont les mêmes problématiques et valeurs (40% des répondants ne font pas partie d’un réseau).

Andreea Acxinte, présidente de la JCE de Montpellier : « Les résultats de cette enquête nationale et locale nous montrent que nous avons le contexte pour vraiment agir à toutes les échelons pour changer notre économie, notre mode de consommation, nos rapports avec l’environnement. L’étude montre un intérêt des structures pour une société plus verte, inclusive, une économie circulaire, un bien-être collectif durable dans les organisations. C’est à nous maintenant entreprises, organisations et citoyens d’entreprendre des actions concrètes dans cette direction durable. »

Consulter les résultats complets de l’enquête pour l’Hérault.

Télécharger ce communiqué en PDF.

Contacts presse :
Karine Baudoin, RP • 06 30 08 42 14 // Judy Baccam, JCE • 06 03 67 41 63.

 

Entreprises héraultaises et développement durable : une matinée thématique de la JCE de Montpellier, qui révèlera les résultats locaux d’une enquête nationale

Le 12 octobre 2020, la Jeune Chambre Économique de Montpellier accueillera des membres de son réseau (chefs d’entreprises, élus, responsables associatifs) pour une matinée de réflexions et d’échanges sur la place du développement durable dans la stratégie des entreprises locales. Étape montpelliéraine du projet national Booster For Good, ce rendez-vous sera l’occasion de révéler les résultats locaux de l’enquête menée par la Jeune Chambre Économique Française auprès des entrepreneurs sur leur implication en matière de développement durable et leur capacité à transformer la crise liée au Covid-19 en opportunité.

Lundi 12 octobre prochain, de 9h00 à 12h30 à l’EPF Montpellier, la Jeune Chambre Economique de Montpellier mobilise une quarantaine de responsables économiques sur la relation au développement durable des entreprises héraultaises. La matinée s’ouvrira avec une keynote de Coralie Dubost, députée LREM de la 3e circonscription de l’Hérault, sur la Loi Pacte et les entreprises à mission. Jean-Christophe Estoudre, président de Smaaart by Sofigroupe, partagera ensuite l’aventure de cette entreprise 100% héraultaise spécialisée dans le reconditionnement de smartphones 100% français et responsables.

Des ateliers proposeront de nouveaux modèles créateurs de valeurs, alliant davantage développements économique et durable. Cécile Crochette, chef de projet Smaaart collecte, animera “L’expérience SMAAART : smartphones, électronique et numérique plus durable”. Klara Steigel, fondatrice de Consalteco, interviendra sur la connaissance des marchés bios agro-alimentaires et cosmétiques en Europe. Tom Lecrosnier et Thomas Guyon, fondateurs de Greenkit, livreront aux participants quatre engagements environnementaux à prendre dès demain en entreprise.

Plus de 120 entreprises locales ont répondu à l’enquête Booster For Good
Lors du networking qui clôturera l’événement, la JCE de Montpellier révélera les résultats de l’enquête qu’elle a menée auprès des entreprises locales du 15 mai au 31 juillet 2020. Portée au niveau national par la Jeune Chambre Economique Française (JCEF), en collaboration avec le Pôle Eco-conception, cette enquête visait à mettre en lumière les opportunités révélées par la crise liée à l’épidémie de Covid-19, afin de proposer de nouveaux modèles créateurs de valeur, alliant davantage développements économique et durable. « Cette enquête a été possible grâce au soutien de partenaires locaux tels que la CMPE34 et le MEDEF, précise Andreea Acxinte, présidente de la JCEM. 139 entreprises ont répondu à l’appel. »

Diane Belle et Jérémy Fortea, co-directeurs Booster For Good JCE Montpellier, Jean-Christophe Estoudre, président de Smaaart by Sofigroupe et Andreea Acxinte, présidente JCE de Montpellier

À propos de Booster For Good
Booster For Good est le label de la Jeune Chambre Economique Française pour favoriser l’entrepreneuriat à impact positif. Lors du tour de France 2020, dans 20 Jeunes Chambres Économiques locales, des meet-up sont organisés pour échanger sur le thème national : Optimisons nos ressources pour allier développement économique et durable.
« La propagation soudaine et rapide du coronavirus a provoqué une crise mondiale sans précédent qui met en évidence les limites de nos modèles de sociétés. Dans un monde où les écosystèmes sont inter-liés, il est légitime de nous interroger sur l’impact de cette crise autant sur le plan social, économique qu’environnemental. Il y aura sans nul doute un avant et un après Covid-19 autant dans nos modes de vie, de production que de consommation. »

Communiqué en téléchargement.

Contact presse : Karine Baudoin • 06 30 08 42 14.

 

Booster for Good, le tour de France de l’entrepreneuriat à impact positif, fait étape à Montpellier le 26 juin 2019


Le tour de France de l’entrepreneuriat à impact positif fait étape à Montpellier le 26 juin, de 8h30 à 10h30, accueilli par la JCE de Montpellier et le Village by CA Languedoc. Co-organisé par la Jeune Chambre Economique Française et Le Village by CA, Booster for Good vise à démontrer que le bien commun et la performance économique sont des mots qui vont très bien ensemble, au fil d’un parcours qui mènera les acteurs et les actrices du « positive impact » dans plus de 20 villes françaises, du 17 au 29 juin 2019. 
Chaque étape du Booster For Good se déroule selon un programme similaire comprenant trois temps forts destinés à convaincre les leaders de demain que les business models performants peuvent et doivent se conjuguer avec l’engagement citoyen. Pour ce faire, la JCE de Montpellier propose en premier lieu une keynote de Mohed Altrad, partenaire du Village by CA, qui interviendra sur les notions d’intérêt général combinées à un modèle économique performant ainsi que sur l’intelligence collective et l’innovation. Elle sera suivie par des ateliers forma-citoyens : recrutement prédictif, le CV Citoyen, méthode Insight… Enfin, les participants pourront échanger lors du networking autour d’un café sur la place du Village.
« Selon une récente étude IFOP, 95% des Français·es attendent que les entreprises s’engagent en faveur des enjeux de société, explique Walter Bignon, président de la JCE de Montpellier. Cette matinée Booster for Good sera l’occasion de donner de la visibilité aux entreprises locales motivées par l’intérêt général et, pour les participants, d’acquérir de nouvelles connaissances ou encore d’étoffer leur réseau. »
Booster for Good, 8h30-10h30, le 26 juin au Village by CA Languedoc à Montpellier.
Inscription obligatoire, gratuite, dès le lundi 17 juin via le lien accessible sur l’événement Facebook
« Booster For Good in Montpellier »
• Informations : secretariat[at]jce-montpellier.fr
La JCEF, 70 ans & toujours aussi jeune
Initiatrice du tour de France Booster For Good, la Jeune Chambre Économique Française (JCEF) est un réseau de jeunes de 18 à 40 ans qui vise à faire émerger des projets innovants d’intérêt général, au bénéfice des territoires, tout en formant ses bénévoles à devenir des acteurs du changement. Elle porte une méthodologie de formation par l’action, permettant à des jeunes d’acquérir de nouvelles compétences et de révéler leur leadership, tout en apportant des solutions concrètes, à impact positif. Elle se positionne ainsi comme le 1er incubateur de leaders citoyens, avec l’objectif de proposer un parcours bénévole, tourné vers l’apprentissage de la citoyenneté active et visant à déclencher de futures prises de responsabilités, qu’elles soient professionnelles, politiques ou associatives. Reconnue d’utilité publique, la JCE est affiliée à la Jeune Chambre Internationale (JCI), qui représente plus de 5000 organisations locales dans plus de 100 pays.
À propos du Village by CA Languedoc
Ouvert en décembre 2017 dans le complexe de l’@7 Center à Odysseum, le Village by CA Languedoc accélère 18 startups de tous secteurs d’activité suite à leur incubation dans des structures telles que le BIC de Montpellier ou le pôle Réalis. L’accélérateur post-incubation s’inscrit au sein d’un écosystème local, riche et innovant et a su tisser des relations privilégiées avec 30 partenaires dont de grandes entreprises régionales, nationales et internationales (IBM, Altrad, GGL, Nicollin, Orchestra…) qui s’engagent auprès des startups sélectionnées dans un esprit d’open innovation.
Télécharger ce communiqué en PDF.
Contact presse Karine Baudoin, agence RP, 06 30 08 42 14.