Avec le Jacques Moineau de Verdangry, la biodiversité se niche sur les balcons

La start-up Verdangry (Montpellier) a lancé une opération de crowdfunding pour démarrer la production de sa première solution grand public destinée à favoriser la biodiversité en ville, le jardinichoir Jacques Moineau. Cette jardinière en bois made in Occitanie intègre trois nichoirs à moineaux et deux gîtes à pipistrelles. Parallèlement, cette jeune entreprise à mission a émis un appel à manifestation d’intérêt auprès des collectivités locales qui souhaitent concilier préservation de la biodiversité et aménagement public.

Les premiers prototypes du jardinichoir Jacques Moineau sont opérationnels. Les fondateurs de Verdangry (SAS Biodinteg) ont travaillé avec les Plateformes Technologiques d’Aubin et de Decazeville (Aveyron), en collaboration avec le CRITT Bois Occitanie, pour fabriquer en région cette jardinière de balcon destinée à accueillir une colonie de moineaux et des pipistrelles (toutes petites chauves-souris). Le jardinichoir est en effet composé d’une structure en bois brut, d’un bac à fleurs en acier inoxydable d’une capacité de neuf litres, de trois nichoirs et de deux gîtes latéraux. « Nous voulons agir concrètement pour une société plus inclusive de la nature, pour sensibiliser nos citoyens et leur permettre d’agir au quotidien en faveur de l’environnement » commente Anthony Gontier, fondateur de Verdangry. « Cela passe notamment par le retour de la nature en ville. Notre jardinichoir répond à la problématique du déclin des populations de moineaux et de chauves-souris.* »

Le jardinichoir Jacques Moineau de Verdangry comporte trois nichoirs à moineaux et deux gîtes à pipistrelles latéraux – © Ph. Ferrer

Produire en série pour cibler les jardineries

La start-up a lancé une opération de financement participatif sur KissKissBankBank début février afin de démarrer la production des premiers jardinichoirs, de financer des études techniques complémentaires et d’approfondir l’étude d’industrialisation du modèle. « Nous destinons notre produit aux jardineries et aux sites spécialisées, précise Anthony Gontier. Pour cela, nous devons fabriquer le Jacques Moineau en série pour baisser son coût de revient. Nous voulons en effet proposer un prix public abordable tout en maintenant la production en Occitanie. » Les trois associés de Verdangry ont impliqué dans leur opération de crowdfunding des entreprises partenaires du Grand Sud : Oyas environnement (Saint-Jean-de-Fos), Dynaflor (Frontignan) et Agrosemens – La Semence Bio (Rousset, 13).

Faire évoluer le mobilier urbain avec Urban Life

Parallèlement à ses actions grand public, Verdangry déploie des projets à destination des professionnels du bâtiment et des collectivités territoriales. La start-up a lancé dernièrement auprès de ces dernières un appel à manifestation d’intérêt, relayé par l’Agence régionale de la biodiversité, pour proposer, mettre en place et tester un modèle expérimental de mobilier urbain. L’objectif là encore est double : fournir des services d’abri et de nidification aux oiseaux dans les zones urbanisées tout en répondant aux besoins spécifiques d’aménagement des collectivités. Les travaux du groupe d’initiative Urban Life de Verdangry pourraient être en partie financés dans le cadre du programme européen LIFE.

* La population de moineaux domestiques a diminué de 13% en 18 ans ; celle de moineaux friquets de 60% en 10 ans (sources STOC 2021).

Crowdfunding KissKissBankBank jusqu’au 11 mars :

https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/verdangry-premier-jardinichoir


À propos de la SAS Biodinteg

Créée en décembre 2021 à Montpellier, la SAS Biodinteg (nom commercial Verdangry) est une société à mission dont l’objectif est de «  recréer des ponts entre les hommes et le vivant pour une nouvelle cohabitation  ». Son fondateur Anthony Gontier et ses associés Émilien Lauret et Philippe Ferrer imaginent et conçoivent des outils d’intégration de la biodiversité dans les activités humaines, à destination du grand public, des collectivités et des professionnels du bâtiment. Biodinteg est accompagnée par Alter’Incub.

De gauche à droite : Philippe Ferrer, Anthony Gontier et Émilien Lauret, les trois associés de Verdangry / Biodinteg – © Ph. Ferrer

Contact presse  

Karine Baudoin, 06 30 08 42 14

Télécharger ce communiqué en PDF :

Le volume 2 des Œuvres complètes d’Yves Navarre en financement participatif

Les Amis d’Yves Navarre et les éditions H&O annoncent la sortie en librairie du volume 2 des Œuvres complètes d’Yves Navarre le 23 octobre 2020. D’ici là, l’ouvrage bénéficie d’une opération de financement participatif jusqu’au 13 septembre, sur la plateforme HelloAsso.

Communiqué complet sur le site des Amis d’Yves Navarre ou en téléchargement en PDF.

Contact presse : Karine Baudoin • 06 30 08 42 14.

 

Opération de crowdfunding pour soutenir l’édition des Œuvres complètes d’Yves Navarre

Les amis d’Yves Navarre annoncent la publication chez H&O des Œuvres complètes de cet auteur majeur de la littérature française, Goncourt 1980. L’association lance une opération de crowdfunding pour éditer le Tome 1 à l’automne 2018.

Lire le communiqué de presse sur l’espace Actualités des Amis d’Yves Navarre.
Contact presse :
Karine BAUDOIN
06 30 08 42 14.
 

Béryl Bès en conférence sur le crowdfunding à Montpellier le 5 novembre

Le Club des Créatrices d’entreprises de Montpellier invite Béryl Bès, présidente fondatrice de la plateforme de crowdfunding au féminin MyAnnona le 5 novembre dès 18h30 à Réalis. Cette conférence-débat sert d’introduction à la Journée du 17 novembre consacrée à l’entrepreneuriat féminin, organisée à l’Hôtel du Département à l’occasion des 20 ans du Club des Créatrices.
Le Club des Créatrices d’entreprises de Montpellier reçoit Béryl Bès jeudi 5 novembre dans les locaux de la pépinière Réalis, de 18h30 à 21h30. La présidente de MyAnnona présentera la « première plateforme de crowdfunding destinée aux femmes qui veulent entreprendre » et échangera avec l’assistance sur le financement participatif.
Béryl Bès a travaillé pendant 15 ans dans le secteur de la banque et de l’assurance avant de lancer en 2009 son cabinet de courtage et de conseil pour PME, bb-a conseil. Elle trouve le soutien nécessaire au développement de son activité dans les réseaux entrepreneuriaux féminins où elle s’implique pour contribuer à faire évoluer la place des femmes dans l’économie. « Convaincue par l’extraordinaire potentiel du crowdfunding comme soutien au développement des entreprises de demain », Béryl Bès décide alors de créer une plateforme de crowdfunding à destination de l’entreprenariat féminin, MyAnnona.
En septembre dernier, MyAnnona s’est enrichie d’une offre de crowdlending (prêt.) Baptisée « Prêt affinitaire », cette offre se démarque par la confiance et le partage de valeurs entre porteuses de projet et contributeurs.
Un prélude exceptionnel aux 20 ans du Club des Créatrices
Les organisatrices des 20 ans du Club des Créatrices proposent la conférence de Béryl Bès en prélude à la journée du 17 novembre consacrée à l’entrepreneuriat féminin. Cet événement anniversaire, ouvert à tous les acteurs et actrices de l’économie régionale, aura lieu à Montpellier à l’Hôtel du Département le mardi 17 novembre dès le début d’après-midi, et se poursuivra tard dans la soirée. Jusqu’à 300 professionnels, femmes et hommes, sont attendus pour la soirée festive, 150 dans l’après-midi pour les ateliers, la table-ronde et le speed business meeting qui se dérouleront à l’Hôtel du Département et au lycée Jean Monnet. Le comité d’organisation propose un tarif préférentiel d’inscription de 24 euros pour assister à la conférence du 5 novembre et à la journée du 17 novembre.
Inscription obligatoire
conférence du 5 novembre, tarif 7 euros : http://bit.ly/1W0BRIZ
• Lieu : Réalis, 710 rue Favre de Saint-Castor, Montpellier • Accès Tram 3 arrêt Celleneuve (5 mn à pied).
tarif promotionnel conférence du 5/11 et journée du 17/11, 24 euros : http://bit.ly/1NGhb4O
• informations : http://clubdescreatrices34.jimdo.comclubdescreatrices34@gmail.com.
à propos du Club des Créatrices
Le Club des Créatrices est une action portée par le Centre d’information sur les droits des femmes et des familles de l’Hérault depuis 1995. Son animatrice et coordinatrice Martine Viguier a proposé à un millier de femmes en 20 ans une méthodologie permettant l’échange de pratiques, d’expériences et d’informations, et favorisant la mise en réseaux. Les soirées mensuelles thématiques du Club facilitent l’émergence de l’entrepreneuriat féminin et le valorisent. Le Club des Créatrices de Montpellier a servi de modèle pour la mise en place de nombreux autres clubs en France, en Europe et dans le bassin méditerranéen.
Télécharger ce communiqué en PDF.
Contact presse : Karine Baudoin – 04 67 40 36 77 – 06 30 08 42 14 -contact@karinebaudoin.com