À Montpellier, des restaurateurs pionniers signent la charte JCE « Mon resto gaspi zéro »

Le 16 octobre 2017, la Jeune Chambre Économique de Montpellier remettra sa charte « Mon resto gaspi zéro » à des restaurateurs du centre-ville concrètement engagés contre le gaspillage alimentaire et qui souhaitent s’améliorer dans ce domaine. Une initiative concrète qui va bien au-delà du 16 octobre, Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire.

Après une phase d’enquête menée au printemps dernier auprès d’une dizaine de restaurateurs de l’Écusson, les membres de la JCE de Montpellier ont démarré en septembre l’audit d’une vingtaine de restaurants du centre-ville. Une commission interne dépouille les entretiens semi-directifs et sélectionne les professionnels qui répondent à ses critères. Les signataires de la charte doivent en effet gérer leurs stocks de façon à réduire leurs pertes et limiter le gaspillage en cuisine (par exemple en adaptant les portions en fonction des retours d’assiettes). Ils proposent des solutions anti-gaspillage à leurs clients (information sur la taille des plats, remise d‘un gourmet bag pour emporter les restes, etc.), valorisent leurs déchets et sont en quête permanente de solutions innovantes.

Faire de Montpellier une ville modèle de « l’anti-gaspi »
La JCE souhaite sélectionner au moins une quinzaine de restaurants pour l’échéance du 16 octobre. La commission de travail poursuivra ses audits après la Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire afin de constituer un réseau de restaurants pionniers. « L’objectif de cette action est de faire de Montpellier une ville modèle contre le gaspillage alimentaire, explique Gwendoline Lefebvre, présidente de la Jeune Chambre économique de Montpellier. Les professionnels signataires de la charte pourront communiquer sur leur démarche et l’utiliser comme argument de vente supplémentaire ». Les restaurateurs sélectionnés par la JCE pourront en effet afficher la charte dans leur salle et apposer le macaron « Mon resto gaspi zéro » sur leur vitrine.

La Jeune Chambre Économique de Montpellier est soutenue dans son action par la Ville de Montpellier, l’ADEME, la Région Occitanie, l’UMIH, ainsi que par les plateformes collaboratives Voy’agir et Courts-circuits.

Guillaume Garot, Président du Conseil national de l’alimentation, encourage la JCEM
« Président du Conseil national de l’alimentation, auteur de la loi de 2016 contre le gaspillage alimentaire, je suis heureux d’apporter mon plein soutien à la Charte Mon Resto Gaspi Zéro signée à Montpellier. La lutte contre le gaspillage alimentaire est un enjeu majeur pour une planète durable. Un tiers de notre production alimentaire mondiale est perdu chaque année, alors que nous devrons nourrir 10 milliards d’êtres humains en 2050. Aujourd’hui, chacun peut agir, c’est le sens de votre initiative, et je reconnais bien là les valeurs de la Jeune Chambre Economique, que je partage. Je souhaite un succès durable à la Charte Mon Resto Gaspi Zéro. »
Guillaume Garot, député de la Mayenne, ancien ministre.

 

Remise de la charte JCE « Mon resto gaspi zéro »
Lundi 16 octobre 2017 à 11h00
Le Grillardin, 3 Place de la Chapelle Neuve, Montpellier.

 

Contact commission JCEmon.resto.gaspi.zero[@]gmail.com

Contact presse : Karine Baudoin – 06 30 08 42 14.