Anne de Tienda et Claude Gubler enrichissent le Fonds littéraire Yves Navarre


Le 24 septembre 2019, Gilles Gudin de Vallerin, directeur des médiathèques et du livre de Montpellier Méditerranée Métropole et les responsables de l’association Les amis d’Yves Navarre accueilleront Anne de Tienda et Claude Gubler à la médiathèque centrale. Ces amis intimes d’Yves Navarre ont en effet décidé de confier leurs archives – riches correspondances et tapuscrits – au fonds consacré à ce grand écrivain et créé à l’automne 2017 à Montpellier.

Le fonds littéraire Yves Navarre va recevoir deux donations importantes le 24 septembre 2019. Programmée à 11h salle Frédéric Sabatier d’Espeyran, secteur Patrimoine de la médiathèque Émile Zola à Montpellier, la cérémonie officielle sera publique. Déjà riche de la donation Perrenoud, à l’origine de la création du fonds en septembre 2017, les archives montpelliéraines recèleront de nouveaux documents personnels et tapuscrits qui passionneront les chercheurs et amateurs d’histoire de la littérature et de création littéraire.

Les legs d’Anne de Tienda et de Claude Gubler contiennent de nombreux tapuscrits de textes écrits par Yves Navarre entre 1986 et 1994. D’autres exemplaires de ces tapuscrits figuraient déjà dans les archives léguées par la famille Perrenoud en septembre 2017. Certains d’entre eux demeurent inédits à l’exception de trois nouvelles rassemblées dans le recueil Avant que tout me devienne insupportable et du roman Pour dans peu, publiés respectivement par les éditions H&O en 2006 et 2016. Claude Gubler lègue aussi un coffret en bois dans lequel Yves Navarre rangeait ses tapuscrits.

Surtout, Anne de Tienda et Claude Gubler ont tous les deux entretenu une importante correspondance avec l’auteur qui leur adressait régulièrement lettres et cartes postales lors de ses nombreux voyages et tout particulièrement durant sa « période québécoise » entre juillet 1989 et septembre 1991. Le Fonds Yves Navarre s’enrichit ainsi d’un peu plus d’une centaine de lettres et cartes envoyées à Claude Gubler de février 1987 à janvier 1994 et d’environ 120 lettres et cartes adressées à Anne de Tienda de mai 1985 à janvier 1994.

Autre richesse du legs de Tienda : 16 albums dans lesquels Yves Navarre avait rassemblé des cartes postales et des lettres reçues entre septembre 1988 et juin 1989, dont une soixantaine de la famille Perrenoud, pendant complémentaire et exceptionnel aux archives déjà léguées par celle-ci. Parmi les autres correspondants figurent notamment François Mitterrand, Danielle Mitterrand, Michel Tournier, Pierre-Jean Remy, Emanuel Ungaro, Alekos Fassianos. On répertorie aussi quelques photographies, portraits de l’auteur.

Anne de Tienda et Claude Gubler, deux amis et confidents d’Yves Navarre

Anne de Tienda est née en novembre 1958 à Safi, au Maroc. Longtemps ergothérapeute dans un centre de rééducation fonctionnelle, elle fut amenée à s’occuper d’Yves Navarre après l’accident vasculaire cérébral de celui-ci en novembre 1984. Elle devint très vite l’amie et la confidente de l’auteur et l’épaula inlassablement jusqu’à la disparition d’Yves Navarre le 24 janvier 1994. Elle fait partie des ayants droit d’Yves Navarre et fut l’une des premières adhérentes de l’association de ses Amis.

Claude Gubler est né le 14 mai 1934, à Paris. Sa mère avait autrefois travaillé avec le père d’Yves Navarre, lorsque ce dernier dirigeait l’Institut Français du Pétrole. Ils s’étaient donc connus tout jeunes avant de se perdre de vue durant leurs études. Ils se sont retrouvés lorsque le docteur Gubler suivit François Mitterrand à l’Élysée et devint officiellement le médecin personnel du président. Claude Gubler fut lui aussi un ami fidèle d’Yves Navarre et son confident.

Anne de Tienda et Claude Gubler sont longuement évoqués dans Les Fleurs de la mi-mai et Carnet de bord, deux des textes qui composent l’ouvrage Romans, un roman (Albin Michel, 1988). Par la suite Yves Navarre les remerciera en les citant (eux ou leurs animaux de compagnie) parmi les dédicataires de certains de ses livres (La Terrasse des audiences au moment de l’adieu, Poudre d’or).

 

À propos d’Yves Navarre
Yves Navarre est né à Condom, dans le Gers, le 24 septembre 1940. Il est mort à Paris le 24 janvier 1994. Yves Navarre a marqué les scènes littéraire et sociale des années 70-80, évoquant son homosexualité à visage découvert à une époque où celle-ci demeurait tabou. Son œuvre compte une trentaine d’ouvrages publiés, romans et pièces de théâtre, dont beaucoup ont été traduits en plusieurs langues. Parmi eux citons Lady Black, Le petit Galopin de nos corps, Kurwenal ou la part des êtres, Portrait de Julien devant la fenêtre, Le Temps voulu ou Ce sont amis que vent emporte, tous récemment réédités par H&O. Yves Navarre a reçu le Prix Goncourt en 1980 pour Le Jardin d’acclimatation et le Prix Amic de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre en 1992.

À propos des Amis d’Yves Navarre
L’association Les amis d’Yves Navarre s’attache à faire connaître et à promouvoir l’œuvre d’Yves Navarre. Créée près de Montpellier en mars 2016, elle compte déjà plus de 80 membres en France, Suisse, Belgique, Irlande, Italie et au Québec. Elle consacre un colloque international biennal à l’auteur, contribue à la publication de textes rares ou inédits et a entrepris, avec H&O, d’éditer ses Œuvres complètes – le volume 1971-1974 est paru en novembre 2018. Les amis d’Yves Navarre soutiennent aussi la réédition du roman Le Jardin d’acclimatation préfacée par l’écrivaine Tatiana de Rosnay (disponible en librairie le 13 septembre 2019) • Site web : www.amis-yvesnavarre.org.

Télécharger ce communiqué en PDF.

Contact presse : Karine Baudoin • 06 30 08 42 14.