Le Refuge signe un ouvrage sur la prise en charge sociale des victimes d’homophobie

Le Refuge publie aux éditions ASH le premier ouvrage du genre consacré au « travail social auprès des victimes d’homophobie ». Son auteur Frédéric Gal, directeur général de l’association, propose aux professionnels et bénévoles du secteur social, souvent démunis face à la complexité des situations rencontrées, des solutions concrètes pour améliorer la prise en charge des jeunes homosexuels.

L’homosexualité, sujet tabou en travail social
La thématique de la sexualité est une composante importante de la construction identitaire des jeunes. Le travail social l’aborde néanmoins de façon superficielle et fait l’impasse sur un sujet plus tabou encore, l’homosexualité. Pourtant, les conséquences de l’homophobie sur les jeunes victimes sont dévastatrices : dépression, comportements à risques (addictions, prostitution notamment), suicide. Elles représentent un vrai frein à leur accompagnement social. « Les travailleurs sociaux souffrent d’un manque de formation spécifique, témoigne Frédéric Gal. Avec cet ouvrage, nous souhaitons leur donner une vision différente de l’homosexualité, car c’est un sujet complexe, bien loin des caricatures populaires ! »

L’accompagnement social doit tenir compte des problématiques de l’homophobie
Les filles et garçons victimes d’homophobie et de transphobie ont besoin d’une prise en charge spécifique et d’un soutien rassurant et déculpabilisant. Dans Le travail social auprès des victimes d’homophobie, Frédéric Gal analyse les problématiques propres aux jeunes (recherche identitaire, difficultés à assumer son homosexualité, isolement, violences contre soi) et à l’homophobie (tabou sociétal et religieux, rejet de la part de l’entourage, etc.). Il rend ensuite compte des spécificités de leur accompagnement social, médical et psychologique. Il propose enfin des repères méthodologiques pour la prise en charge et la prévention de ces situations.

Le Refuge, une expérience sociale de terrain
Cette nouvelle publication des ASH se base sur l’expérience de l’association le Refuge qui, au-delà de l’accompagnement des jeunes qu’elle héberge, programme chaque année de nombreuses opérations de sensibilisation et de formation sur l’homophobie. Frédéric Gal intervient ainsi avec ses équipes auprès de lycéens. Partenaire de la Direction de la Protection Judiciaire de la Jeunesse, le Refuge réalise aussi des interventions éducatives collectives auprès de mineurs incarcérés et participe à des sessions de modules citoyens dans le cadre de mesures de réparation et de stages de citoyenneté. Le Refuge forme enfin des professionnels de la santé, du secteur social (ME, ES, ASS, CESF, EJE), de l’éducation et de l’insertion.

Frédéric Gal - © Bruno Autin

Le travail social auprès des victimes d’homophobie
Éditions ASH Professionnels
144 pages – Prix 21,00 €
Parution fin octobre 2013.

Sommaire
1. L’homophobie : pourquoi, comment, quelles conséquences ?
2. Questionnement identitaire : vers une prise en charge sociale spécifique.
3. Les solutions apportées par le Refuge.

L’auteur : 
Frédéric GAL est directeur général du Refuge, association reconnue d’utilité publique qui lutte depuis 10 ans contre l’isolement des jeunes homosexuels, transexuels et transgenres.

 

Téléchargez ce communiqué en PDF.

Pour vos demandes de service presse :
Karine BAUDOIN – Le Refuge – 06 30 08 42 14.