Samedi 13 octobre – Talents confirmés et 4 ans prometteurs

Les chevaux du Languedoc-Roussillon bien classés
Météo décidément au beau fixe pour cette 19e édition de la Grande Semaine d’Uzès. Les premiers groupes de 6 ans sont partis juste avant le lever du jour, lampes frontales des cavaliers dansant au rythme de l’allure de leur monture. Soleil franc et légère brise les ont ensuite accompagnés pour la finale des 90 km vitesse imposée. Ils ont mangé de la poussière sur les chemins sillonnant les vignes du duché d’Uzès, heureux de trouver l’assistance pour se désaltérer. Au final, les 6 ans du Sud ont brillé : sur les 13 chevaux classés « très bon », 5 sont élevés en Languedoc-Roussillon (dont 3 à Montarnaud, élevage Font Noire), 3 en Midi-Pyrénées et 2 en PACA. Les 4 ans, espoirs de la discipline, ont pris le départ dès 8h00 pour les 20 km de l’interrégionale. Vingt-neuf ont obtenu le classement « excellent » ; 9 d’entre eux sont des régionaux de l’étape dont 6 Gardois.

Une carrière très animée
Il a régné aujourd’hui une grande effervescence derrière la cour d’honneur, dans la carrière du haras d’Uzès. En matinée d’abord, avec l’épreuve de présentation des 4 ans, qui a attiré les acheteurs et les courtiers, toujours en repérage sur la manifestation. Beaucoup de regards affutés, de notes griffonnées sur les carnets, de conciliabules… L’après-midi ensuite, puisque la carrière accueillait une démonstration de tri de bétail domestique par équipe et en individuel pour rappeler, ou faire découvrir au grand public, le rôle de l’équitation de travail dans les pratiques agricoles.

On fête les champions
Place aux honneurs enfin, en cours de soirée. Les organisateurs de la Grande Semaine d’Uzès avaient en effet convié l’équipe de France senior vice-championne du monde à Euston Park en août dernier : Pierre Fleury (sur Kergof), Philippe Tomas (sur Quotien Persky), Jean-Philippe Frances (sur Qrafik La Majorie) et le Gardois Christophe Nogueira (sur Native du Cambou). Les 2000 participants à la Grande Semaine ont aussi pu applaudir 4 chevaux issus d’élevages du Languedoc-Roussillon particulièrement performants cette année : Easy Font Noire et Kilim de Fignols (Hérault), Native du Cambou (Gard) et Kefraya Jaïs (Lozère). Les organisateurs ont tenu à citer les chevaux languedociens vendus à l’international qui ont brillé en 2012 : Quotien Persky, Nemo d’Alauze et Kedjary des Serres (Lozère), Novisaad d’Aqui (Gard), Olympic Larzac (Hérault) et Movisko du Lauragais (Aude).

20121014-092044.jpg