Yves Navarre, du succès public à la reconnaissance universitaire • H&O publie les Cahiers Yves Navarre n°1

Les éditions H&O publient le volume 1 des Cahiers Yves Navarre, somme des communications et témoignages des participants au colloque international consacré à l’auteur en 2014. Cet ouvrage collectif offre aussi deux textes inédits à celles et ceux à qui Yves Navarre manque tant depuis sa disparition en 1994.

Les 25 et 26 septembre 2014 s’est tenu à la National University of Ireland, Galway, le premier colloque international consacré à Yves Navarre baptisé « Yves Navarre, une vie à écrire ». Universitaires, éditeurs, ayants droit, écrivains, comédiens, libraires et lecteurs se sont réunis dans le but de partager leur passion pour un auteur hors du commun. Prix Goncourt en 1980 pour Le Jardin d’acclimatation et Prix de l’Académie française en 1992 pour l’ensemble de son oeuvre, Yves Navarre (1940-1994) est l’auteur d’une œuvre multiforme, s’articulant sur toutes les variations du romanesque et de l’autobiographique. Tout à la fois romancier, poète, dramaturge et essayiste, il a également tenu, pendant près de vingt ans, un Journal resté inédit à ce jour.

Ce premier Cahier Yves Navarre rassemble les communications et les témoignages de celles et ceux qui ont rendu hommage à l’écrivain à l’occasion du vingtième anniversaire de sa disparition. « Comme un arbre de vie, ils symboliseront l’immortalité d’une écriture et nos textes en seront les ramifications. Parce que c’était lui. Parce que c’était nous. »

Au fil des pages :
• Sylvie Lannegrand et Philippe Leconte préfacent à quatre mains la genèse de ce cahier.
• Lillis Ó Laoire raconte sa découverte de Cronus’ Chidren, Le Jardin d’acclimatation en anglais.
• Morwena Denis nous fait part de ses impressions à la lecture de Je vis où je m’attache.
• Michto Rex s’interroge sur le destin de Caron, l’un des personnages de Hôtel Styx.
• Véronique Montémont nous aide à décrypter « Une vérité intime aux multiples visages ».
• Dominique Dussidour évoque sa rencontre et ses années de travail avec Yves Navarre.
• Bruno Bisaro dit et laisse dire Yves Navarre : d’une parole reçue à une parole donnée.
• Jean Perrenoud nous invite à découvrir les « Poèmes et chansons » d’Yves Navarre.
• Patrick Dubuis étudie « L’homosexualité dans l’œuvre d’Yves Navarre ».
• Sylvie Lannegrand nous révèle les éblouissements ressentis à la lecture du Journal inédit.
• Philippe Leconte aborde la « Réception de l’œuvre d’Yves Navarre ».
• Document inédit : Certains osaient encore prétendre…, tapuscrit d’Yves Navarre.
• Bouquet final : La Gobeuse d’âmes, une nouvelle inédite d’Yves Navarre.

Cahiers Yves Navarre n°1
© H&O Éditions mars 2015 • 160 pages • 16 euros.

H&O et Yves Navarre
Yves Navarre fut parmi les premiers auteurs à aborder la question de l’homosexualité dans son œuvre, à une époque où ce sujet était encore largement tabou. Cela lui a valu une image réductrice dont il n’est jamais parvenu à se défaire. Depuis 2005 H&O, « éditeur gay mais pas seulement », a réédité sept romans de cet écrivain majeur du XXe siècle : Le petit galopin de nos corps, Le jardin d’acclimatation, Lady Black, Le temps voulu, Kurwenal ou la part des êtres, Ce sont amis que vent emporte et Portrait de Julien devant la fenêtre. H&O a aussi publié en 2006 un recueil de nouvelles posthumes inédites, Avant que tout me devienne insupportable, dans sa collection L’aparté.

contact presse : Karine Baudoin – 06 30 08 42 14.