Journées d’été 2022 de la Chaire UNESCO Bernard Maris

La Chaire UNESCO Bernard Maris organise ses journées d’été les 20 et 21 juin prochains, dans les locaux de Sciences Po Toulouse, en présence de Nadia Pellefigue et de Georges Méric. Ouvertes à tous les publics, elles aborderont deux thèmes : « Les régions face aux crises multiples » et « Inclusion, bien-être, inégalités : imaginer de nouvelles politiques publiques ».

Pour célébrer le renouvellement de son financement par la Région Occitanie et le Conseil Départemental Haute-Garonne, et afin de lancer son nouveau cycle d’activités, la Chaire Bernard Maris reçoit une vingtaine de personnalités à la Manufacture des Tabacs à Toulouse dans le cadre de ses Journées d’été.

Le lundi 20 juin, conférences, atelier et table ronde seront consacrés aux « régions face aux crises multiples » et à la capacité de résilience des sociétés :
• 10h : Comment rendre la Région Occitanie résiliente : identifier et exploiter les capacités régionales et les connexions aux autres régions européennes
• 11h30 : Les politiques régionales au défi de la transition. L’exemple de la Région Occitanie. 
• 14h : Comment les particularités géographiques et les  spécificités locales affectent la résilience des sociétés face aux crises majeures
• 15h15 : Comment l’intelligence artificielle affectera-t-elle la dynamique des régions ?

Le mardi 21 juin permettra, en matinée, d’aborder la problématique des « nouvelles politiques publiques » à imaginer pour favoriser l’inclusion et le bien-être et remédier aux inégalités :
• 10h30 : Au-delà du PIB: géographie et politique du bien-être au  Pays-Bas
• 11h30 : Solidarités humaines et territoriales : des politiques publiques innovantes pour mieux lutter contre les précarités et les inégalités. L’exemple du Département de Haute Garonne.

Ces journées sont ouvertes à tou.te.s sur inscription : https://www.eventbrite.fr/e/billets-journees-de-la-chaire-unesco-bernard-maris-summer-event-2022-355171366117

Il sera aussi possible d’assister aux sessions à distance (mais sans interaction), via la chaîne Youtube de la Chaire : https://www.youtube.com/channel/UCyKaeIs7iCr4tHxhLudXxWQ

Programme complet : https://drive.google.com/file/d/1PHIsURbwKgM1FGdmnPnF4EBuZqRBQRed/view


À propos de la Chaire UNESCO Bernard Maris

Depuis la rentrée 2018, Sciences po Toulouse accueille l’antenne toulousaine de la Chaire UNESCO Bernard Maris « Économie Sociétés ». Cette Chaire est née de la volonté conjointe de l’École, de l’association ALLISS et de la FMSH (à Paris) d’honorer ce grand économiste disparu lors de l’attentat perpétré contre Charlie Hebdo (janvier 2015) par des actions de promotion du dialogue citoyen entre les économistes et la cité. Financée notamment par le Conseil Régional Occitanie, le Conseil Départemental de Haute- Garonne et la Mairie de Paris, elle accueille chaque année des chercheur·euse·s du monde entier dans le cadre d’enseignements et de conférences prestigieuses. Ron Boschma (Université d’Utrecht) est l’invité principal titulaire de cette Chaire académique d’équipe sur les mutations économiques.

https://www.chaire-bernard-maris-sciencespo-toulouse.com/


Contact presse : Karine Baudoin, 06 30 08 42 14.

Télécharger ce communiqué en PDF :

Les familles touchées par le syndrome de Lowe se ressourcent à La Grande-Motte  

L’Association française du Syndrome de Lowe (ASL) a organisé son « Week-end des Familles » du 26 au 28 mai 2022 à La Grande-Motte. Un rendez-vous annuel d’échanges, d’information et de convivialité dont les familles qui vivent avec cette maladie rare avaient été privées ces deux dernières années compte tenu du contexte sanitaire. Le parrain de l’ASL, l’aventurier Rémi Camus, avait préparé une animation surprise pour l’occasion.

Une quarantaine de membres de l’Association française du Syndrome de Lowe se sont retrouvés durant trois jours au Belambra Club Presqu’île du Ponant à La Grande-Motte à partir du 26 mai dernier. Cette rencontre a permis l’échange sur le quotidien des enfants malades et de leurs proches afin d’aider les familles à mieux vivre avec cette maladie ultra rare qui affecte une centaine de garçons en France. Le Montpelliérain Philippe Ferrer, président de l’ASL et administrateur de l’Alliance Maladies Rares, avait convié Catherine Lamare, psychologue à l’IME La Pépinière de Loos. Cette dernière a animé, le samedi matin, deux ateliers sur le thème de la sexualité, l’un à destination des seuls garçons atteints par le syndrome, l’autre pour leurs parents, en collaboration avec Nathalie Caffier, administratrice de l’ASL et ancienne conseillère pédagogique pour enfants déficients visuels.

À l’issue de chaque session, Rémi Camus, l’aventurier explorateur parrain de l’association, a proposé aux participants deux animations à l’ombre des pins parasols du Club. La première, destinée aux parents et proches des enfants Lowe, avait pour objectif d’améliorer la communication au sein d’un groupe à travers l’apprentissage de techniques utiles au franchissement d’une rivière. Rémi a ensuite travaillé sur la concentration et la dextérité des garçons en leur apprenant à faire des nœuds utiles.

Une pause bienvenue dans un quotidien souvent éprouvant
Le conseil d’administration de l’ASL avait prévu un riche programme d’activités, car ce rendez-vous représente surtout une échappée belle pour les enfants et une bouffée d’oxygène pour leurs proches aidants. « L’entourage des garçons Lowe, parents en première ligne – parfois parents isolés –  mais aussi fratries, grands-parents… ont besoin de temps de répit » commente Philippe Ferrer. « Les enfants sont malvoyants ou aveugles. Certains ne marchent pas ou ne peuvent pas manger seuls ; d’autres sont hyperactifs, en demande constante d’attention. Enfin se pose le problème des adultes pour lesquels il faut trouver des structures d’accueil adaptées au polyhandicap. Les parents Lowe se font beaucoup de souci pour l’avenir de leurs enfants. » Le vendredi était donc consacré à une excursion à bord du Train à Vapeur des Cévennes, à la visite de la Bambouseraie d’Anduze et, en soirée, à la découverte de la Grande-Motte en petit train, privatisé pour l’occasion. Le samedi, après le déjeuner, les familles ASL ont pris la direction des Salins du Midi avant une halte découverte au Seaquarium puis un plongeon bienvenu dans la piscine du Belambra.

Deux individus sur un million dans le monde ; cinq familles touchées en Occitanie

Le Syndrome de Lowe ou oculo-cérébro-rénal est une maladie génétique à l’origine de handicaps physiques et intellectuels plus ou moins lourds, qui touche principalement les yeux, les reins et le cerveau.

Elle est héréditaire, liée au chromosome X : les mères la transmettent, seuls les garçons la développent. Elle touche deux individus sur un million dans le monde, environ cent garçons en France dont au moins cinq en Occitanie. Il n’existe pas, à ce jour, de traitement définitif.

Créée en 1994, l’ASL regroupe une cinquantaine de familles d’enfants malades. Elle s’est donnée comme missions de soutenir ces familles, d’informer le grand public et de financer la recherche pour, un jour, vaincre la maladie.

Informations et dons : www.syndrome-lowe.org

Crédit photos : Ph. Ferrer


Contact presse : Karine Baudoin • 06 30 08 42 14.

Une jeune Bretonne part sur les traces de Harry Potter et collecte des fonds pour une maladie rare

Faustine Orveillon, jeune Bretonne de 23 ans, s’apprête à sillonner les routes de Grande-Bretagne à vélo pour relier les lieux de tournage des films Harry Potter. Ce projet a pour nom de code Footloose by bike. Il sera magique à plus d’un titre puisqu’il permettra à Faustine de soutenir une association qui lui tient à cœur, celle des familles d’enfants porteurs du syndrome de Lowe, une maladie rare. La jeune femme a ainsi lancé une cagnotte solidaire pour l’aider à financer son voyage et pour collecter des fonds au profit de l’Association française du Syndrome de Lowe (ASL).

Le 21 juin 2022, Faustine Orveillon prendra le ferry à Saint-Malo avec son vélo direction Portsmouth. Au programme de cette sportive passionnée de rugby, un périple de plus de 3000 kilomètres et de 30 000 mètres de dénivelé qui la mènera notamment à Londres, Birmingham, Edinburgh, Glasgow, Liverpool et Cardiff, à la découverte d’une cinquantaine de lieux de tournage des films de la saga Harry Potter. « J’ai baptisé mon projet Footloose by bike car je veux me sentir libre de toute attache, aller à la découverte du monde et vivre des expériences solidaires et engagées » explique la jeune femme, originaire des Côtes d’Armor. « Je veux me dépasser pendant plus de 55 jours, découvrir les paysages qui ont enchanté les adeptes de la saga Harry Potter tout en soutenant l’Association française du Syndrome de Lowe et les familles qui luttent contre cette maladie ultra-rare. »

Une cagnotte en ligne sur GlobeDreamers permet au grand public et à des sponsors potentiels de contribuer à ce projet merveilleux et solidaire. Faustine a déjà collecté les fonds nécessaires à la logistique de son voyage ; l’excédent reviendra à l’ASL qui consacre son budget annuel à l’accompagnement des familles membres de l’association, à l’information sur la maladie ainsi qu’au financement de la recherche. « J’ai fixé un objectif raisonnable de 1400 euros pour avoir des chances de l’atteindre, précise Faustine. J’espère bien sûr le dépasser au profit de l’ASL ! La cagnotte restera en place durant tout mon voyage. »

À propos de Faustine Orveillon
Née à Saint-Brieuc en octobre 1998, Faustine Orveillon grandit à Jugon-les-Lacs dans les Côtes d’Armor, où elle habite toujours. Elle découvre le rugby au lycée de Pommerit-Jaudy. Son Bac en poche, elle prépare une licence STAPS (Activité Physique Adaptée et Santé) à l’Université de Bretagne Occidentale à Brest, tout en jouant en Fédérale 2 au sein du Rugby Club Féminines du Pays de Brest. Elle poursuit ses études à Clermont-Ferrand où elle décroche un master d’Activité Physique Adaptée. En parallèle, elle mène sa carrière sportive au sein de l’ASM Romagnat, qui évolue en Élite 1 et en Fédérale 1. Elle rentre en Bretagne en juin 2021. Depuis septembre dernier, elle effectue un service civique dans un foyer de vie, L’Arche L’Olivier à Bruz.

À propos de l’ASL
Maladie génétique très rare, le syndrome de Lowe (ou oculo-cérébro-rénal) touche trois organes principaux – les yeux, le cerveau, les reins – et cause des handicaps physiques et intellectuels parfois très lourds. Il est provoqué par un gène défectueux sur le chromosome X, un des deux chromosomes qui déterminent le sexe, et touche uniquement les garçons. L’Association française du Syndrome de Lowe, créée en 1994, regroupe une cinquantaine de familles d’enfants malades. Elle s’est donnée comme missions de soutenir ces familles, d’informer le grand public et de financer la recherche pour, un jour, vaincre la maladie.

• Soutenir le projet Footloose by bike : https://bit.ly/FootlooseBB

Suivre le périple de Faustine sur Instagram et sur Facebook : @footloosebybike

• Le blog de Faustine : https://footloose-by-bike.hubside.fr


Contact presse : Karine Baudoin – 06 30 08 42 14.

Télécharger le communiqué en PDF :

Exposition « Yves Navarre rencontre Alekos Fassianos », Paris 10 juin – 29 juillet 2022

La galerie Élysée Saint-Honoré (Paris 8e), avec le concours des Amis d’Yves Navarre, consacre une exposition à la rencontre de deux grands artistes contemporains, l’écrivain Yves Navarre et le peintre Alekos Fassianos, décédé en janvier dernier. À partir du 10 juin prochain, les visiteurs pourront découvrir des documents d’archives rares ou inédits sur leur collaboration et leur amitié des années 1960 à la mort d’Yves Navarre en 1994, et admirer une sélection de tableaux de Fassianos. 

Peu de lecteurs d’Yves Navarre savent que l’auteur du Goncourt 1980 a obtenu ses premières retombées presse parisiennes grâce à une exposition de tableaux retournés en mai 1969. Par contre, ils connaissent les trois couvertures de romans qu’Alekos Fassianos a peintes pour l’écrivain : Portrait de Julien devant la fenêtre (Robert Laffont, 1979), Fête des mères (Albin Michel, 1987) et Poudre d’or (Flammarion, 1993). Quand peinture et écriture se mêlent, quand l’amitié s’en mêle, l’histoire doit être racontée. C’est ce qui a poussé Dimitris Sabatakakis, ami de longue date d’Alekos Fassianos, à contacter l’association Les amis d’Yves Navarre pour, ensemble, donner à voir et à lire la rencontre humaine et artistique entre le peintre et l’écrivain. 

« J’ai rencontré Yves Navarre au début des années 1990. Je publiais alors des beaux livres par passion » se souvient Dimitris Sabatakakis. « Yves Navarre avait beaucoup aimé un poème d’Aragon illustré par Fassianos, que j’avais édité. Il m’a remis un texte, Pour dans peu, qui a inspiré à Alekos une série de lithographies. » Cette magnifique publication des éditions Syrmos fut tirée à 99 exemplaires au printemps 1993. Les visiteurs de l’exposition pourront l’admirer et reconstituer la collaboration entre les deux artistes au fil des photographies, courriers et dessins collectés dans les archives de Dimitris Sabatakakis ainsi que dans les archives et dans le Journal d’Yves Navarre. Ils pourront enfin, quelques mois seulement après la disparition d’Alekos Fassianos, découvrir ou redécouvrir des tableaux jamais ou rarement exposés.


À propos d’Yves Navarre

Yves Navarre est né à Condom, dans le Gers, le 24 septembre 1940. Il est mort à Paris le 24 janvier 1994. Il a marqué les scènes littéraire et sociale des années 70-80, évoquant son homosexualité à visage découvert à une époque où celle-ci demeurait tabou. Son œuvre compte une trentaine d’ouvrages publiés, romans et pièces de théâtre, dont beaucoup ont été traduits en plusieurs langues. Parmi eux citons Lady Black, Le cœur qui cogne, Le petit Galopin de nos corps, Kurwenal ou la part des êtres, Portrait de Julien devant la fenêtre, Je vis où je m’attache, Le Temps voulu ou Ce sont amis que vent emporte, récemment réédités par les éditions H&O. Yves Navarre a reçu le prix Goncourt en 1980 pour Le Jardin d’acclimatation, le prix 30 Millions d’Amis pour Une Vie de chat en 1986 et le prix Amic de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre en 1992.
Les amis d’Yves Navarre : https://www.amis-yvesnavarre.org

À propos d’Alekos Fassianos

Alekos Fassianos est né à Athènes en 1935 ; il y est mort le 16 janvier 2022. De 1956 à 1960, il étudie à l’École des Beaux-Arts d’Athènes puis vient à Paris enrichir sa formation avec l’apprentissage de la lithographie, grâce à une bourse du gouvernement français. Dès les années 60 il expose en Grèce, en Europe et aux États-Unis. En mélangeant ses influences, Fassianos produit des œuvres associant mythologie et représentations du monde moderne. Il crée aussi des décors de théâtre pour de grandes œuvres classiques et modernes et réalise de nombreux livres de bibliophiles. Il reçoit les distinctions de Chevalier (1985) puis d’Officier des Arts et Lettres (2010) avant d’être fait Officier de la légion d’honneur en 2013.
Alekos Fassianos Estate : https://www.alekosfassianos.gr/en/


Informations pratiques
Exposition « Yves Navarre rencontre Alekos Fassianos »

10 juin – 29 juillet 2022

Galerie Élysée Saint-Honoré
13 rue d’Aguesseau, Paris 8e
Angle des rues d’Aguesseau et Montalivet

Du lundi au samedi • 10h00-12h00 et 14h30-19h00.
Fermeture les dimanches et jours fériés.

Entrée libre.

VERNISSAGE
jeudi 9 juin à partir de 18h30, sur invitation.

VERNISSAGE PRESSE
jeudi 9 juin à 11h30.

L’un est écrivain, l’autre est peintre, mais ce sont avant tout deux poètes. Le premier peint des textes, le second écrit des tableaux. Leur amitié est bleue, couleur des mots, couleur des peaux ; elle durera trente ans, jusqu’à ce que l’un d’eux manque à l’appel. Quand le premier connut la consécration en France, le second était déjà l’un des peintres les plus admirés de son pays, la Grèce. Et tous deux ne tarderaient pas à connaître une renommée internationale.

Conseil éditorial et recherches : Les amis d’Yves Navarre.

Conception architecturale : Tassis Papaioannou.

Scénographie : Studio Matters.

Autour de l’exposition
Livre d’art Yves Navarre rencontre Alekos Fassianos (H&O 2020).

#NavarreFassianos


Contact presse : Karine Baudoin, 06 30 08 42 14, pour vos demandes de visuels, d’interviews et d’accréditation presse.

Communiqué de presse en téléchargement :

Œufs de Pâques pour nids-de-poule : les candidats à la présidentielle interpellés sur l’état des routes

La Fédération Française des Motards en Colère et la Mutuelle des Motards reconduisent leur opération Œufs de Pâques pour nids-de-poule le 17 avril prochain. Nouveauté 2022, les candidats à la présidentielle sont invités à indiquer sur le site niddepoule.fr leurs mesures pour améliorer l’état des routes. Cette campagne de sensibilisation, à la fois forte et amusante, doit permettre aux politiques de s’emparer d’un vrai sujet d’intérêt général. 

Les motards interpellent les candidats à la présidentielle pour les alerter sur l’état des routes en France au travers d’une campagne et d’une opération nationales le 17 avril 2022, jour de Pâques, entre les deux tours des élections. La FFMC et la Mutuelle des Motards ont informé de leur initiative l’ensemble des équipes de campagne des différents candidats. Elles déploient parallèlement une campagne de communication massive sur les réseaux sociaux, dans leurs bureaux (affichage), chez les concessionnaires moto (affiches et flyers) et incitent les motards à signaler sur l’application niddepoule.fr les nids-de-poule repérés ainsi qu’à y déposer un œuf de Pâques le 17 avril. Ce jour-là, les propositions des candidats aux présidentielles seront révélées.

L’état des routes en France n’est pas un sujet secondaire ni dérisoire

Pour la FFMC et la Mutuelle des Motards, « l’état des routes en France n’est pas un sujet secondaire ni dérisoire malgré une actualité tragique et plus qu’anxiogène. Ce sont des centaines de vies, des milliers d’accidents et de dommages corporels et matériels qui peuvent être évités chaque année si l’État et les collectivités publiques concernées considèrent ce sujet en bonne place de leurs priorités. Malgré l’opération Nids-de-Poule 2021, quasiment rien n’a changé. La France reste 18e au niveau mondial sur l’état de ses routes (alors qu’elle était 1re il y a huit ans), l’intensification de la circulation et la diversification des moyens de transport mettent à rude épreuve les chaussées qui manquent toujours cruellement d’entretien. »  


Contact presse : Karine Baudoin, 06 30 08 42 14.

Télécharger le dossier de presse FFMC

Le Mouvement des Entreprises de France Hérault Béziers se mobilise avec Occitanie Angels pour développer une antenne locale de business angels

Avec l’aide de MELIES Business Angels (Montpellier), le Mouvement des Entreprises de France Hérault Béziers, à travers son président Matthieu Ourliac, soutient la création d’une antenne locale d’investisseurs privés de la fédération régionale Occitanie Angels. Depuis Béziers, ces business angels se donnent pour mission de mobiliser leurs pairs, à l’écoute des besoins en financement des créateurs d’entreprises innovantes du Biterrois.

L’antenne biterroise d’Occitanie Angels sera présidée par Marc Aufort, accompagné par des représentants de MELIES Business Angels. Ce nouveau groupe appelle toutes celles et tous ceux qui souhaitent investir au profit de l’économie locale à renforcer ses rangs pour travailler ensemble sur des dossiers de start-up prometteuses.

Le Mouvement des entreprises de France Hérault Béziers

Le Mouvement des entreprises de France Hérault Béziers, fort de ses 500 adhérents, soutient naturellement et activement la fibre entrepreneuriale, en sa qualité d’organisation patronale interprofessionnelle dans le territoire Ouest Hérault. Son objet : désigner des mandataires dans l’ensemble des structures territoriales, départementales, régionales et nationales. Il représente, anime et défend les entreprises du territoire. Son rôle : rassembler le plus grand nombre d’entreprises de toutes tailles de tous secteurs et de toutes origines, favoriser le développement pérenne des entreprises au cœur du territoire et être leur porte-parole, accompagner le dirigeant dans le développement de son entreprise.

La Région Occitanie encourage la création d’antennes de Business Angels

La convention de partenariat signée entre Occitanie Angels et la Région Occitanie en 2020 engage les réseaux existants de business angels à essaimer dans les villes moyennes. Capitole Angels (Toulouse) porte des projets de création d’antennes dans l’ouest de la région, MELIES Business Angels prend en charge l’est de l’Occitanie.

MELIES Business Angels et Occitanie Angels

Depuis sa création à Montpellier en 2006, MELIES Business Angels a rassemblé plus de 290 investisseurs individuels dans le but de financer et d’accompagner de jeunes entreprises régionales à fort potentiel de croissance. Ces sociétés peuvent solliciter le réseau pour des besoins en financement compris entre 100 K€ et 1 M€. Labellisée par le ministère des PME/PMI et par iSource, l’association est membre de la fédération nationale France Angels. MELIES Business Angels est par ailleurs membre fondateur d’Occitanie Angels, avec Capitole Angels (Toulouse). Cette association loi 1901 créée fin 2016 fédère et représente les réseaux de business angels en Occitanie.


Contacts Presse

MEDEF Hérault Béziers : Francis Pozo, 06 14 11 24 89.

MELIES Business Angels / Occitanie Angels : Karine Baudoin, 06 30 08 42 14.

Télécharger ce communiqué en PDF

Assemblées régionales 2022 de la Mutuelle des Motards du 7 au 25 mars dans 54 villes de France

Le spécialiste de l’assurance 2-roues mixe assemblées en présentiel et élections en ligne pour l’expression du plus grand nombre.

La Mutuelle des Motards renoue avec ses Assemblées régionales en présentiel, après avoir opté pour une dématérialisation totale de ces événements en 2021 en raison du contexte sanitaire. Ces 54 grands rendez-vous, mutualistes et démocratiques, auront lieu du 7 au 25 mars 2022. Le spécialiste de l’assurance deux-roues dressera à cette occasion le bilan de l’année 2021. Il conviera ses sociétaires, délégués bénévoles, administrateurs et salariés à échanger librement sur les projets en cours et les orientations de la Mutuelle ainsi que sur leurs pratiques et leurs expériences de motards.

Candidatures et élections en ligne pour que chacun puisse faire entendre sa voix.

La Mutuelle des Motards tire les enseignements positifs de l’expérience dématérialisée de 2021 et propose une gestion en ligne du processus d’élection des représentants des sociétaires à son Assemblée générale et/ou aux commissions sinistres. « Malgré les contraintes, nos sociétaires ont été trois fois plus nombreux à participer aux élections en 2021, observe Patrick Jacquot, PDG de la mutuelle. Ce fort niveau d’engagement a permis de renforcer leur représentation au sein de nos instances. » Le dépôt des candidatures et l’élection des représentants des sociétaires se font donc en ligne : dépôt des candidatures du 3 au 28 mars, votes du 2 au 11 avril. L’Assemblée générale de la Mutuelle des Motards aura lieu le 18 juin 2022 à Saint-Étienne. Au programme : approbation des comptes, des orientations stratégiques et de la composition du conseil d’administration de la Mutuelle.

Calendrier complet des 54 AR : //mutuelledesmotards-calendrier-AR-2022//


À propos de la Mutuelle des Motards

Créée en 1983 par 40 000 membres fondateurs à l’appel de la FFMC (Fédération Française des Motards en Colère), l’assurance Mutuelle des Motards est le spécialiste de la protection des conducteurs de 2 et 3-roues motorisés.
Développer la pratique du 2-roues à moteur et protéger ses sociétaires en concevant des produits d’assurance innovants sont les deux moteurs de la Mutuelle des Motards.


Contacts presse :
• Agence RP : Karine Baudoin, 06 30 08 42 14
• Mutuelle des Motards : Laure Gelmini, 06 62 16 47 84.


Télécharger ce communiqué en PDF :

Avec le Jacques Moineau de Verdangry, la biodiversité se niche sur les balcons

La start-up Verdangry (Montpellier) a lancé une opération de crowdfunding pour démarrer la production de sa première solution grand public destinée à favoriser la biodiversité en ville, le jardinichoir Jacques Moineau. Cette jardinière en bois made in Occitanie intègre trois nichoirs à moineaux et deux gîtes à pipistrelles. Parallèlement, cette jeune entreprise à mission a émis un appel à manifestation d’intérêt auprès des collectivités locales qui souhaitent concilier préservation de la biodiversité et aménagement public.

Les premiers prototypes du jardinichoir Jacques Moineau sont opérationnels. Les fondateurs de Verdangry (SAS Biodinteg) ont travaillé avec les Plateformes Technologiques d’Aubin et de Decazeville (Aveyron), en collaboration avec le CRITT Bois Occitanie, pour fabriquer en région cette jardinière de balcon destinée à accueillir une colonie de moineaux et des pipistrelles (toutes petites chauves-souris). Le jardinichoir est en effet composé d’une structure en bois brut, d’un bac à fleurs en acier inoxydable d’une capacité de neuf litres, de trois nichoirs et de deux gîtes latéraux. « Nous voulons agir concrètement pour une société plus inclusive de la nature, pour sensibiliser nos citoyens et leur permettre d’agir au quotidien en faveur de l’environnement » commente Anthony Gontier, fondateur de Verdangry. « Cela passe notamment par le retour de la nature en ville. Notre jardinichoir répond à la problématique du déclin des populations de moineaux et de chauves-souris.* »

Le jardinichoir Jacques Moineau de Verdangry comporte trois nichoirs à moineaux et deux gîtes à pipistrelles latéraux – © Ph. Ferrer

Produire en série pour cibler les jardineries

La start-up a lancé une opération de financement participatif sur KissKissBankBank début février afin de démarrer la production des premiers jardinichoirs, de financer des études techniques complémentaires et d’approfondir l’étude d’industrialisation du modèle. « Nous destinons notre produit aux jardineries et aux sites spécialisées, précise Anthony Gontier. Pour cela, nous devons fabriquer le Jacques Moineau en série pour baisser son coût de revient. Nous voulons en effet proposer un prix public abordable tout en maintenant la production en Occitanie. » Les trois associés de Verdangry ont impliqué dans leur opération de crowdfunding des entreprises partenaires du Grand Sud : Oyas environnement (Saint-Jean-de-Fos), Dynaflor (Frontignan) et Agrosemens – La Semence Bio (Rousset, 13).

Faire évoluer le mobilier urbain avec Urban Life

Parallèlement à ses actions grand public, Verdangry déploie des projets à destination des professionnels du bâtiment et des collectivités territoriales. La start-up a lancé dernièrement auprès de ces dernières un appel à manifestation d’intérêt, relayé par l’Agence régionale de la biodiversité, pour proposer, mettre en place et tester un modèle expérimental de mobilier urbain. L’objectif là encore est double : fournir des services d’abri et de nidification aux oiseaux dans les zones urbanisées tout en répondant aux besoins spécifiques d’aménagement des collectivités. Les travaux du groupe d’initiative Urban Life de Verdangry pourraient être en partie financés dans le cadre du programme européen LIFE.

* La population de moineaux domestiques a diminué de 13% en 18 ans ; celle de moineaux friquets de 60% en 10 ans (sources STOC 2021).

Crowdfunding KissKissBankBank jusqu’au 11 mars :

https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/verdangry-premier-jardinichoir


À propos de la SAS Biodinteg

Créée en décembre 2021 à Montpellier, la SAS Biodinteg (nom commercial Verdangry) est une société à mission dont l’objectif est de «  recréer des ponts entre les hommes et le vivant pour une nouvelle cohabitation  ». Son fondateur Anthony Gontier et ses associés Émilien Lauret et Philippe Ferrer imaginent et conçoivent des outils d’intégration de la biodiversité dans les activités humaines, à destination du grand public, des collectivités et des professionnels du bâtiment. Biodinteg est accompagnée par Alter’Incub.

De gauche à droite : Philippe Ferrer, Anthony Gontier et Émilien Lauret, les trois associés de Verdangry / Biodinteg – © Ph. Ferrer

Contact presse  

Karine Baudoin, 06 30 08 42 14

Télécharger ce communiqué en PDF :

« Chansons pour Will » – Bruno Bisaro en concert aux Déchargeurs en mars 2022

Auteur-compositeur-interprète‭, ‬Bruno Bisaro sera en concert sur la scène des Déchargeurs chaque jeudi et vendredi du mois de mars 2022‭. ‬Avec‭ « ‬‮‬ Chansons pour Will », ‬il invite le public à partager une expérience musicale et littéraire inédite aux influences multiples‭. ‬Seul en scène et s’accompagnant à la guitare et à l’harmonica‭, ‬il écrit le nouveau chapitre d’un roman musical aux rythmes folk‭, ‬jazz et pop commencé avec‭ ‬Les Ouragans Gris‭.‬

Auteur‭, ‬compositeur‭, ‬interprète‭, ‬Bruno Bisaro est une figure à part dans le paysage musical et artistique actuel‭. ‬Son dernier album en date‭, ‬Bruno Bisaro‭ & ‬Les Ouragans Gris‭, ‬né d’une collaboration avec Julien Vonarb‭, ‬est paru au printemps 2020‭, ‬au début de la crise sanitaire‭, ‬salué par la critique tant en‭ ‬France qu’à l’étranger‭. ‬Bruno écrit‭, ‬respire et chante bleu et noir‭, « entre légèreté de l’être et dureté du monde »…

© Fabrice Moley

« Toi aussi traverse intensément le connu »
(Geneviève Pastre)

« Je n’ai d’autre aspiration aujourd’hui que d’avancer avec mesure‭. ‬La musique n’est qu’une histoire de mesure‭. ‬La poésie également‭. ‬Il faut aussi de la mesure en politique‭, ‬ce qui ne signifie pas renoncer à la radicalité‭ (‬la non-violence étant selon moi et depuis l’origine‭, ‬l’expression de la radicalité dans sa forme la plus aboutie‭). ‬Mais pour avancer‭, ‬il faut des rencontres‭. ‬Il faut se rencontrer‭. ‬Certaines rencontres permettent de nous extraire de notre propre démesure et de la démesure du monde‭. ‬Ma rencontre avec Will est de celle-là‭. ‬Will a fait exister des chansons nouvelles‭. ‬Grâce à Will‭, ‬j’ai écrit des nouvelles chansons‭. ‬Grâce à la volonté‭. ‬Dans l’un de ses derniers poèmes‭, ‬mon amie Geneviève Pastre‭, ‬disparue il y a tout juste dix ans‭, ‬nous invitait à traverser intensément‭ ‬le connu‭. ‬Oui‭, ‬c’est peut-être cela une chanson‭, ‬un poème‭. ‬Mais alors que Will et moi poursuivions notre récit‭, ‬alors que nous avancions‭, ‬à pas mesurés‭, ‬tard dans la nuit‭, ‬dans la nuit de la traversée‭, ‬notre récit nous emportait‭, ‬volontaire et mesuré‭, ‬vers le jour démesuré‮…‬ » • Bruno Bisaro

« Chanson pour Will »
(Paroles et musique : Bruno Bisaro)

Ton visage est serein
Ton visage est changeant
Ton visage est un ciel
Comme la pierre du sultan

Sur la route de Damas
Sur une route, désœuvrée
J’ai passé des nuits blanches
À cheminer vers, à cheminer vers

Sur la route de Damas
J’ai croisé ton visage
Passés les jours passés 
À cheminer vers, à cheminer blanc

Une lune crache du sang
Elle se tait finalement
L’on s’était habitué
À la regarder claire
À la regarder pleine
On s’accroche au croissant
On s’arrête au croisement
À se regarder faire
Même dans l’obscurité
Quand vient l’obscurité


INFOS PRATIQUES

Bruno Bisaro en concert‭ – ‬Chansons pour Will

Les Déchargeurs‭ / ‬Nouvelle scène théâtrale et musicale‭ – ‬3‭ ‬rue des Déchargeurs‭, ‬75001‭ ‬Paris
Coréalisation‭ : ‬Les Nouveaux Déchargeurs‭ / ‬Les Productions Bruno Bisaro
Production‭ : ‬Les Productions Bruno Bisaro
Costumes : Dimitri Gouinguenet

Du 3‭ ‬au 25‭ ‬mars‭, ‬le jeudi et le vendredi‭, ‬à 19H00‭, ‬Salle La Bohème
Durée : 1h15
Plein tarif : 15 €
Réservations : https‭://‬www.lesdechargeurs.fr/spectacles/chansons-pour-will‭/‬


Bio express Bruno Bisaro

Bruno Bisaro est né en 1974‭. ‬Artiste pluridisciplinaire franco-italien d’expression française‭, ‬ce chanteur‭, ‬poète‭, ‬auteur dramatique et comédien a été formé à l’Atelier international de théâtre de Blanche Salant et Paul Weaver‭. ‬

À‭ ‬Marseille‭, ‬il rencontre Richard Martin et les‭ « anars » du théâtre‭ ‬Toursky‭. ‬Ami de la poétesse Geneviève Pastre qui publie son premier livre‭ ‬L’intrépide Bruno Bisaro‭ ‬en 2005‭, ‬il anime avec elle une émission sur Radio Libertaire pendant plusieurs années‭. ‬Auteur‭, ‬compositeur‭, ‬interprète‭, ‬il est‭ ‬sélectionné en 2009‭ ‬par Didier Desmas au festival‭ ‬Les Décalages d’hiver‭ ‬dans la catégorie‭ ‬ »Chanson d’avant-garde, ‬nouveaux langages ». C’est‭ ‬Alain Moisset‭, ‬ex-leader du groupe punk-rock Via Viva qui réalise son‭ ‬premier album‭ ‬Beaujeu‭ ‬en 2013‭. ‬Son deuxième album‭ ‬Bruno Bisaro‭ & ‬Les Ouragans Gris‭ ‬paraît en mai 2020‭ ‬sous la direction musicale de‭ ‬Julien Vonarb‭.

Bruno Bisaro participe à de nombreuses rencontres musicales‭, ‬littéraires‭, ‬théâtrales en France et à l’étranger‭. ‬Il a joué récemment dans‭ ‬La Machine Tchékhov‭ ‬de Matéi Visniec‭ (‬mise en scène Isabelle Hurtin‭) ‬et vient de présenter sa nouvelle création théâtrale‭, ‬Les Valises‭ ‬d’Yves Navarre avec Hélène Arié et Jean-François Chatillon à l’Institut de France‭, ‬lors du cinquième colloque international consacré à l’écrivain‭.‬

Photo © Hughes Delescluse

À propos de Bruno Bisaro & Les Ouragans Gris

« Artiste protéiforme et militant LGBT‭, ‬son opus séduit par son éclectisme musical et son engagement textuel‭.‬  »
Alain Birmann‭ – ‬Longueur d’ondes

« Prophétique en ces temps de confinement‭.‬ »
Andréa Gasset‭ – ‬Francofans

« Une déambulation au fil des continents‭, ‬un mélange de styles entre joie et noirceur‭.‬ »
Enora Le Louarn‭ – ‬L’Humanité Dimanche

« Le roman musical engagé‭ […] ‬Entre légèreté de l’être et dureté du monde‭, ‬Bruno Bisaro sait trouver les mots‭.‬ »
Romain Rougé – Putsch

« Christophe chantait le beau bizarre‭, ‬Bruno Bisaro chante Les‭ ‬Ouragans Gris‭.‬  »
Concert Monkey‭ (‬Belgique‭)‬

« This new album is self-evident‭, ‬especially in the French music landscape‭ »
Léa Fochesato‭ – ‬Unis Son‭ (‬Londres‭)‬

« Avec un folk engageant et tranquille et directement de France‭, ‬Marie‭ ‬de‭ ‬Bruno Bisaro‭ & ‬Les Ouragans Gris‭ ‬va conquérir les cœurs. »
Rocknbold‭ (‬Brésil‭)‬

« Étranger à demeure‭ : ‬Bruno Bisaro releases a brooding and cinematic single‭.‬ »
William Ruben Helms‭ -‬The Joy of Violent Movement‭ (‬New York‭)‬


Contact presse : Karine Baudoin, 06 30 08 42 14.

Télécharger ce communiqué en PDF :


L’AERS crée une plateforme logistique mutualisée pour l’accès aux biens de première nécessité, en réseau avec les acteurs associatifs de l’Hérault

Dans le cadre du plan France Relance destiné à soutenir les associations dans leurs missions de lutte contre la pauvreté, l’Association d’Entraide et de Reclassement Social (AERS) vient d’inaugurer à Vailhauquès, au nord-ouest de Montpellier, une plateforme logistique mutualisée entre les associations du territoire héraultais pour la distribution de biens non alimentaires de première nécessité. Une initiative réalisée en partenariat avec l’Agence du Don en Nature, association nationale de collecte et de redistribution.

C’est une première en Occitanie  : les associations de l’Hérault qui prennent en charge des populations précaires vont pouvoir s’approvisionner en biens et produits non alimentaires de première nécessité auprès d’une plateforme unique, située dans l’Écoparc Bel Air à Vailhauquès. Une avancée considérable pour elles qui collaborent avec des donateurs privés et des associations nationales de collecte et de redistribution comme l’Agence du Don en Nature. Confrontées régulièrement à des difficultés de stockage et de logistique, faute de lieu, de matériels et d’une organisation adaptée, elles doivent malheureusement souvent renoncer à d’importantes quantités de produits pourtant essentiels pour les populations en situation de précarité qu’elles accompagnent (produits d’hygiène, linge de maison, mobilier, électroménager…).

L’initiative de cette plateforme revient à l’AERS (Montpellier) qui a répondu à un appel à projet lancé en 2020 par l’État dans le cadre du plan France Relance. « Nous étions régulièrement obligés de décliner des dons d’entreprises privées, mais aussi dans l’impossibilité de commander à ADN et à ses homologues du matériel dont nous avions besoin  » témoigne Véronique Tirode, directrice générale de l’AERS. «  Or les prix de ces biens ne sont très attractifs que sur de gros volumes. L’appel à projet destiné à aider les associations dans leur mission de lutte contre la pauvreté répondait donc non seulement à nos besoins, mais permettait des projets à visée logistique, ce qui était innovant. Nous y avons répondu après avoir consulté les autres associations susceptibles d’utiliser les services d’une plateforme logistique commune. »

Véronique Tirode, directrice de l’AERS, lors de l’inauguration de la plateforme logistique mutualisée à Vailhauquès le 14 décembre 2021

L’AERS loue et exploite un entrepôt de 200 m2 situé au sein de l’Écoparc Bel Air, rue Andromède à Vailhauquès, capable de recevoir 150 palettes. Les associations partenaires y ont accès et peuvent collecter, stocker et préparer des kits pour pouvoir redistribuer les produits aux populations précaires qu’elles prennent en charge. Elles sont une quinzaine à ce jour à s’être engagées à utiliser la plateforme logistique mutualisée, du SIAO 34 au Mouvement du Nid en passant par La Bulle de Douche nomade. « Ces associations signent une convention de partenariat avec l’AERS, précise Me Gérard Christol, président de la structure montpelliéraine. Elles peuvent commander des produits sur catalogue à notre premier partenaire, l’Agence du Don en Nature, qui regroupe ces commandes et les achemine vers notre PLM. » Ces achats groupés présentent l’avantage de diminuer l’ensemble des coûts, notamment de transport. Les associations ne disposant d’aucun lieu de stockage peuvent récupérer leurs commandes en plusieurs fois.

De nouveaux financements nécessaires pour pérenniser la plateforme
Le contrat biennal bipartite qui lie l’AERS à l’État, signé au printemps 2021, permet à l’association de louer l’entrepôt durant deux ans. L’AERS a aussi acheté le matériel et l’équipement nécessaires à son exploitation, a installé un logiciel de gestion logistique et statistique, et a embauché un opérateur en logistique ainsi qu’un apprenti. « Nous avons les fonds pour les premiers investissements et le lancement de la plateforme, explique Véronique Tirode. Mais de nouveaux financements publics et privés seront nécessaires à la pérennisation de ce dispositif.  » L’implication des collectivités territoriales et la générosité de mécènes privés seront cruciales pour pérenniser ce projet, accroître le nombre de produits non alimentaires de première nécessité distribués au tissu associatif héraultais et, par voie de conséquence, aux personnes les plus vulnérables du département. L’AERS envisage à terme de faire de cette plateforme un entrepôt-école pour former aux métiers de la logistique.

Biens non alimentaires de 1re nécessité • Le Chiffre
[étude Ifop pour la Fondation Jean-Jaurès et l’Agence du Don en Nature, octobre 2021]
Près d’un Français sur trois doit renoncer très régulièrement à l’achat de produits non-alimentaires de première nécessité ; 31% d’entre eux renoncent plus de quatre fois par mois à l’achat de ce type de produits.


À propos de l’AERS
Créée en 1967 à Montpellier, l’Association d’Entraide et de Reclassement Social œuvre pour la création, la gestion et l’animation d’établissements et de services destinés à l’accueil, à l’hébergement, au soin et à l’inclusion des personnes en difficulté. Son engagement est basé sur des valeurs humanistes au service des publics les plus fragilisés, stigmatisées du fait d’un passé carcéral, de la grande précarité ou de la maladie. L’AERS aspire à assurer une fonction de veille sociale et revendique également une fonction d’innovation.

À propos de l’Agence du Don en Nature
Depuis 2008, l’Agence du Don en Nature lutte contre la précarité matérielle par la collecte de produits invendus neufs non-alimentaires auprès d’entreprises et leur redistribution à des associations œuvrant auprès de populations en situation de précarité (épiceries sociales et solidaires, établissements de la protection de l’enfance, centres d’hébergement, accueils de jour, etc.). En 2020, 7 millions de produits (hygiène, puériculture, entretien, vêtements, fournitures, jouets, articles d’équipement de la maison, etc.) ont été distribués à plus de 1200 associations partout en France.


Télécharger ce communiqué en PDF.

Contact presse : Karine Baudoin, 06 30 08 42 14.