Le Youth Africa France Summit investit Montpellier les 7 et 9 juillet

La Jeune Chambre Économique de Montpellier organise le Youth Africa France Summit en amont du Sommet Afrique France, avec le soutien de la Jeune Chambre Économique Française et de JCI Congo. Deux journées d’échanges transverses sur la ville durable et l’entrepreneuriat, les 7 et 9 juillet à Montpellier.

Amandine Verdier, présidente de la Jeune Chambre Économique de Montpellier, s’apprête à recevoir la présidente de la JCEF Diarra Kane et le président de JCI Congo Andy Bemba, à l’occasion du Youth Africa France Summit, que la JCEM organise les 7 et 9 juillet, en préambule au Sommet Afrique France (événement repoussé à l’automne). Cette rencontre inédite concrétise le jumelage signé en 2020 entre la Jeune Chambre Économique Française et JCI Congo. Durant deux jours, les membres JCI et des experts échangeront sur des thématiques phares pour les JCE en France, et essentielles pour les JCE africaines : la ville durable et l’entrepreneuriat. La journée du 7 juillet, consacrée à la ville durable, se déroulera à la Maison des relations internationales, en présence notamment de l’ambassadeur du Congo en France. Elle traitera de la gestion et de l’approvisionnement des ressources ainsi que de la place du numérique dans la ville durable. Le programme du 9 juillet est co-construit avec Leader Montpellier et Occitanie, la CCI Hérault, la Chambre Professionnelle du Conseil et les associations 10000 codeurs et Je M’Engage pour l’Afrique, avec le soutien de Montpellier Méditerranée Métropole. Diarra Kane, présidente de la Jeune Chambre Économique Française, ouvrira les travaux consacrés à l’entrepreneuriat en France et en Afrique qui se dérouleront à Montpellier Business School. L’ensemble des ateliers et tables rondes apportera de la matière pour la rédaction d’un futur livre blanc. La JCE de Montpellier clôturera cet événement avec une rencontre interne, des « Joutes et débats » prévus le samedi 10 juillet en matinée.

Diarra Kane, présidente JCE France et Andy Bemba, président JCI Congo

Le programme du Youth Africa France Summit

Le 7 juillet à la Maison des relations internationales, à Montpellier, de 9h à 18h • « L’Afrique en débat », trois tables rondes sur la ville durable
En présence de : Rodolphe Adada, ambassadeur du Congo (Brazzaville), Eusèbe Agbangla, ambassadeur du Bénin, André-Magnus Ekoumou, ambassadeur du Cameroun, Sylvain Itte, ambassadeur, envoyé spécial pour la diplomatie publique en Afrique, Sira Sylla, députée de Seine-Maritime, Aché Coelo, sociologue et cinéaste, Conseil présidentiel pour l’Afrique, Amandine Verdier, présidente JCE de Montpellier et Andy Bemba, président JCI Congo.

Discours et tribune de 9h30 à 11h30.

1. La co-participation pour une meilleure gestion urbaine (12h-13h30)

Cocktail déjeunatoire et networking (13h30-14h30)

2. La gestion et l’approvisionnement des ressources (14h30-16h)
Catherine Baron, professeure des universités (Sciences Po Toulouse, LEREPS)
Association Electriciens Sans Frontières

3. La place du numérique dans la ville durable (16h30-18h)
Ines Leonarduzzi, directrice générale de l’ONG Digital for the Planet
Mohammed Boumediane, fondateur de Ziwit
Douglas Mbiandou, association 10000 codeurs

Le 9 juillet à Montpellier Business School de 9h30 à 18h • « Entreprendre : Les clés pour un business réussi avec l’Afrique ». Trois ateliers d’appui au développement d’entreprises entre l’Afrique et la France, en partenariat avec LEADER MONTPELLIER et LEADER OCCITANIE.

En présence de Diarra Kane, présidente de la Jeune Chambre Économique Française.

Discours d’ouverture (9h30-10h)

1. La création d’entreprise (10h30-12h)

Cocktail déjeunatoire et networking (12h-14h)

2. La maturation de l’entreprise (14h-15h30)

3. La PME française et africaine.

Clôture (17h30-18h)

Sur inscription : https://www.helloasso.com/associations/jeune-chambre-economique-de-montpellier/evenements/youth-africa-france-summit

Télécharger le communiqué en PDF.

Contact presse : Karine Baudoin, 06 30 08 42 14.

Booster for Good, le tour de France de l’entrepreneuriat à impact positif, fait étape à Montpellier le 26 juin 2019


Le tour de France de l’entrepreneuriat à impact positif fait étape à Montpellier le 26 juin, de 8h30 à 10h30, accueilli par la JCE de Montpellier et le Village by CA Languedoc. Co-organisé par la Jeune Chambre Economique Française et Le Village by CA, Booster for Good vise à démontrer que le bien commun et la performance économique sont des mots qui vont très bien ensemble, au fil d’un parcours qui mènera les acteurs et les actrices du « positive impact » dans plus de 20 villes françaises, du 17 au 29 juin 2019. 
Chaque étape du Booster For Good se déroule selon un programme similaire comprenant trois temps forts destinés à convaincre les leaders de demain que les business models performants peuvent et doivent se conjuguer avec l’engagement citoyen. Pour ce faire, la JCE de Montpellier propose en premier lieu une keynote de Mohed Altrad, partenaire du Village by CA, qui interviendra sur les notions d’intérêt général combinées à un modèle économique performant ainsi que sur l’intelligence collective et l’innovation. Elle sera suivie par des ateliers forma-citoyens : recrutement prédictif, le CV Citoyen, méthode Insight… Enfin, les participants pourront échanger lors du networking autour d’un café sur la place du Village.
« Selon une récente étude IFOP, 95% des Français·es attendent que les entreprises s’engagent en faveur des enjeux de société, explique Walter Bignon, président de la JCE de Montpellier. Cette matinée Booster for Good sera l’occasion de donner de la visibilité aux entreprises locales motivées par l’intérêt général et, pour les participants, d’acquérir de nouvelles connaissances ou encore d’étoffer leur réseau. »
Booster for Good, 8h30-10h30, le 26 juin au Village by CA Languedoc à Montpellier.
Inscription obligatoire, gratuite, dès le lundi 17 juin via le lien accessible sur l’événement Facebook
« Booster For Good in Montpellier »
• Informations : secretariat[at]jce-montpellier.fr
La JCEF, 70 ans & toujours aussi jeune
Initiatrice du tour de France Booster For Good, la Jeune Chambre Économique Française (JCEF) est un réseau de jeunes de 18 à 40 ans qui vise à faire émerger des projets innovants d’intérêt général, au bénéfice des territoires, tout en formant ses bénévoles à devenir des acteurs du changement. Elle porte une méthodologie de formation par l’action, permettant à des jeunes d’acquérir de nouvelles compétences et de révéler leur leadership, tout en apportant des solutions concrètes, à impact positif. Elle se positionne ainsi comme le 1er incubateur de leaders citoyens, avec l’objectif de proposer un parcours bénévole, tourné vers l’apprentissage de la citoyenneté active et visant à déclencher de futures prises de responsabilités, qu’elles soient professionnelles, politiques ou associatives. Reconnue d’utilité publique, la JCE est affiliée à la Jeune Chambre Internationale (JCI), qui représente plus de 5000 organisations locales dans plus de 100 pays.
À propos du Village by CA Languedoc
Ouvert en décembre 2017 dans le complexe de l’@7 Center à Odysseum, le Village by CA Languedoc accélère 18 startups de tous secteurs d’activité suite à leur incubation dans des structures telles que le BIC de Montpellier ou le pôle Réalis. L’accélérateur post-incubation s’inscrit au sein d’un écosystème local, riche et innovant et a su tisser des relations privilégiées avec 30 partenaires dont de grandes entreprises régionales, nationales et internationales (IBM, Altrad, GGL, Nicollin, Orchestra…) qui s’engagent auprès des startups sélectionnées dans un esprit d’open innovation.
Télécharger ce communiqué en PDF.
Contact presse Karine Baudoin, agence RP, 06 30 08 42 14.
 

L’innovation, les entrepreneur.e.s en font toute une histoire le 13 septembre à Mauguio.


Le cabinet Myriagone Conseil, spécialiste de la stratégie de l’innovation, organise la 3e édition de ses Contes de l’Innovation® jeudi 13 septembre 2018 à 18h30 au Domaine des Grands Chais à Mauguio. Cinq dirigeant.e.s d’entreprise partageront avec le public, sous forme de contes, leurs parcours et leurs expériences en matière d’innovation.
Ophélie Laboury-Barthez et Géraldine Colombé, co-fondatrices de Myriagone Conseil, ont proposé à cinq leaders d’entreprises innovantes de relater de façon originale et personnelle leurs réussites et les difficultés rencontrées dans la mise en place de leurs stratégies d’innovation respectives. Alice de Casanove, présidente ISO TC 279 Innovation Management pour Airbus Defence & Space, Arthur Dupuy, président co-fondateur d’Arthur Dupuy®, Henri Joseph, gérant du laboratoire Phytobokaz, Romain Levy, président fondateur de My Horse Family et Pascaline Poulet, directrice de projet Production et Ingénierie thermique chez EDF joueront le jeu le 13 septembre, usant de la métaphore pour dire le dépassement de soi, les récompenses et les coups du sort, les valeurs surtout qui les guident dans leurs vies personnelle et professionnelle.
« Dans le monde entrepreneurial, on aborde souvent l’innovation sous l’angle scientifique et technique, on traite aussi de son financement, mais il est rare de parler du vécu des femmes et des hommes qui la portent » témoignent Ophélie Laboury-Barthez et Géraldine Colombé. « Or dans le cadre de nos activités de conseil, les valeurs humaines sont essentielles. Nous savons quelle énergie les porteur.euse.s de projets et les dirigeant.e.s d’entreprise sont capables de déployer pour créer les solutions du futur ! Les Contes de l’innovation® permettent à ces visionnaires de prendre du recul sur leur activité et de créer l’empathie qui permet le partage. »
« Les Contes de l’Innovation® » • Contes autour d’un cocktail dînatoire
13 septembre 2018 à 18h30 au Domaine des Grands Chais, Mauguio.
Sur réservation seulement avant le 07/09 au 04 66 93 66 68 ou sur https://www.weezevent.com/les-contes-de-l-innovation-3eme-edition


Les Conteur.euse.s de l’Innovation


Alice de Casanove
Alice de Casanove est en charge de la culture de l’innovation au sein d’Airbus Defence and Space. Elle préside le comité de normalisation ISO sur le management de l’innovation (ISO 50500 series) depuis sa création en 2013. Elle a 10 ans d’expérience dans ce domaine, aussi bien dans des grands groupes que dans des startups.
Arthur Dupuy
Président co-fondateur de la start-up éponyme, Arthur Dupuy conçoit des identités olfactives (LOGOLF). Ses parfums identitaires uniques représentent les valeurs de chaque marque. Il a notamment lancé un programme pilote en parfumant le tram de Montpellier et est l’auteur du LOGOLF de l’œuvre immobilière l’Arbre Blanc.
Henri Joseph
Docteur en pharmacognosie, Henri Joseph a fondé en 2005 le laboratoire Phytobokaz pour valoriser l’or vert de Guadeloupe. Précurseur sur le marché des phytocosmétiques et des compléments alimentaires, Phytobokaz a mis en place, sur ses parcelles de culture, un véritable système d’agroécologie et d’agroforesterie.
Romain Levy
Romain Lévy est le président fondateur de la start-up My Horse Family, première plateforme d’élevage de chevaux collaboratif au monde créée en 2014. Il propose aux particuliers de vivre l’expérience des éleveurs de chevaux en contribuant en ligne au financement de l’élevage des poulains et en suivant leurs parcours.
Pascaline Poulet
Pascaline Poulet innove par son regard et par sa direction des projets au sein de l’entité Production et Ingénierie thermique d’EDF. Elle a notamment participé aux travaux sur la Cleantech Vallée dans le Gard.
 

Géraldine Colombé et Ophélie Laboury-Barthez


À propos de Myriagone Conseil
Créé en 2015 à Pérols, le cabinet Myriagone Conseil a pour vocation d’accompagner les équipes de direction des PME-PMI, ETI, startups et entreprises du secteur public qui souhaitent accroître leur performance et favoriser durablement leur développement par l’innovation. Ses prestations sont flexibles et transverses : l’accompagnement pour une stratégie d’entreprise globale, fédératrice et durable ; l’apport d’outils d’aide à la réflexion et à la décision pour une croissance ou re-croissance structurée et consolidée ; le travail sur le financement de l’innovation (réglementation, jurisprudence, pratiques, réduction des temps et des coûts de l’innovation) ; les formations (sur-mesure en intra-entreprise, à l’IAE et à l’Université de Nîmes).
Télécharger ce communiqué en PDF.
Contact presse : Karine Baudoin, 06 30 08 42 14.
 

Augmentation de capital et nouvelle gouvernance pour MeetPRO, la plateforme digitale de rencontre entrepreneuriale.


La SAS Hand-Over, éditrice de la plateforme digitale dédiée à l’entrepreneuriat MeetPRO, a ouvert son capital à un nouvel associé, Djaouad Chalabi. Ce dernier assure désormais la fonction de CEO aux côtés de Patrick Janot, président-fondateur, et de Nicolas Martin, CTO. Les trois associés souhaitent accélérer la commercialisation de leur solution digitale pour repreneurs, chefs d’entreprise, créateurs et experts de l’accompagnement.

Djaouad Chalabi, 52 ans, est titulaire d’un DESS systèmes d’information (IAE de Paris) et d’un master management général (Essec). En 1994, il intègre Aurus dont il dirige le département consulting dès 1998. En 2001, il rejoint Harvest en tant que directeur recherche & développement et accompagne la société dans sa croissance interne et externe, contribuant au développement de son chiffre d’affaires et de ses effectifs. En 2012 il devient directeur général adjoint d’Harvest et directeur général de sa filiale Issos. Fin 2016, il prend le poste de directeur général délégué pour accompagner les fondateurs dans la définition de la stratégie et la conduite des opérations de la société.


L’augmentation de capital et la restructuration d’une partie de l’actionnariat a eu lieu début juin pour la SAS Hand-Over (Béziers). Son capital social s’élève désormais à 501.156 €, après une levée de fonds de 400 K€. Djaouad Chalabi est associé majoritaire à part égale avec le créateur de la société Patrick Janot. « Djaouad Chalabi venait de quitter son poste de directeur général délégué chez Harvest pour un projet de reprise d’entreprise, témoigne Patrick Janot. De mon côté je travaillais sur une levée de fonds et j’avais besoin de renforcer mon équipe avec de nouvelles compétences. Nous avons appris à nous connaître et nous avons élaboré la stratégie de développement de MeetPRO de février à mai dernier. » La levée de fonds a permis à Hand-Over de recruter trois développeurs et une spécialiste du webmarketing. D’autres recrutements sont en cours : lead développeur, commercial grands comptes, modérateur et conseiller métiers de la reprise-transmission-création. L’équipe s’est s’installée le 15 juin dernier dans 100 m2 de bureaux neufs à Béziers et sera à court terme répartie entre Béziers et Paris.
L’écosystème de l’entrepreneuriat a rendez-vous sur MeetPRO
Pour imposer MeetPRO comme l’acteur incontournable de la rencontre entrepreneuriale en ligne, ses dirigeants ont noué des alliances avec les réseaux prescripteurs de l’environnement du chef d’entreprise. Présente sur Emploi Store depuis 2017, MeetPRO est désormais référencée par CCI Store, par la plateforme numérique PON des Experts Comptables de Paris et a conclu un partenariat avec l’Ordre des Experts Comptables de la région de Montpellier. La start-up travaille aussi main dans la main avec le service Transmission d’Entreprise Organisée d’AG2R La Mondiale. Elle s’est alliée à des fédérations professionnelles nationales : Entreprises du Bureau et du Numérique (EBEN), Fédération française du Négoce de l’Ameublement et de l’Équipement de la Maison (FNAEM) et Fédération Nationale des syndicats du Commerce Électronique Radio-télévision et de l’Équipement Ménager (FENACEREM). Les utilisateurs des sites partenaires peuvent accéder à MeetPRO via une landing page : c’est le cas pour les membres de l’UPE du Gard, du Medef de Béziers ou de l’Isère par exemple. MeetPRO propose aussi aux intermédiaires de la transmission-reprise le dépôt d’offres pour un tiers. Enfin, la plateforme digitale s’adresse aux directions des ressources humaines qui souhaitent développer l’essaimage.

De gauche à droite : Nicolas Martin (CTO), Djaouad Chalabi (CEO) et Patrick Janot (président-fondateur).


À propos de MeetPRO • www.meetpro.fr
Lancée en février 2017, la plateforme digitale de rencontre entrepreneuriale MeetPRO propose une vision disruptive de la reprise-transmission-création d’entreprise afin d’éviter aux repreneurs, aux chefs d’entreprise et aux créateurs le parcours du combattant auquel beaucoup sont confrontés. Son architecture ouverte et évolutive permet en effet de rassembler et d’impliquer tous les acteurs de l’entrepreneuriat pour provoquer des rencontres humaines utiles et déterminantes. MeetPRO inverse l’offre et la demande en incitant les créateurs et les repreneurs à exprimer leur envie d’entreprendre pour que les chefs d’entreprise (cédants et en veille) et les experts aillent à leur rencontre ; elle révèle le marché caché de la transmission en incitant les chefs d’entreprise à anticiper cette étape clef. Une inscription en ligne sécurisée suffit pour déposer, grâce à un formulaire structuré, une offre de reprise, de transmission ou de création d’entreprise, ou encore d’accompagnement en tant qu’expert. Des abonnements mensuels sans engagement donnent accès à un algorithme de matching automatique faisant correspondre les besoins et les attentes des uns et des autres. On converse par tchat et on choisit le niveau de confidentialité des échanges. Lorsque la confiance s’instaure, on se transmet des documents de manière autonome, en toute sécurité. Si affinités, la négociation peut alors s’engager pour aboutir à une transaction, sans intervention de MeetPRO.

 
Téléchargez ce communiqué en PDF.
Contact presse : Karine Baudoin • 06 30 08 42 14.
 

MeetPRO : 1300 entrepreneurs et créateurs inscrits en quatre mois.

Le premier site de rencontre entrepreneuriale www.meetpro.fr, lancé en février 2017, a déjà convaincu 1300* entrepreneurs ou futurs entrepreneurs désireux de reprendre, de céder ou de créer une entreprise. Ils ont déposé plus de 300 annonces en ligne. MeetPRO révèle sur Facebook son premier matching abouti : un artisan plombier-chauffagiste de l’Hérault, désireux de prendre sa retraite, a rencontré un repreneur sur la plateforme.

Téléchargez le dossier de presse MeetPRO pour découvrir les motivations et les ambitions de ses créateurs.
* chiffres juillet 2017
contact presse : Karine Baudoin – 06 30 08 42 14.
 

Repreneurs, cédants et créateurs d’entreprise : les bonnes rencontres sur MeetPRO !

La startup MeetPRO a mis en ligne la version bêta de sa plateforme de rencontre entrepreneuriale meetpro.fr. Le site réunit repreneurs et cédants, créateurs et spécialistes de l’accompagnement des entreprises. Son système d’annonces, de matching et de conversation discrète bouleverse les usages de la reprise/cession en ciblant en priorité les repreneurs.

Depuis le 27 février dernier, les repreneurs, cédants, créateurs d’entreprise et leurs accompagnants peuvent déposer gratuitement leur volonté d’entreprendre, de transmettre ou de conseiller sur le site meetpro.fr. Ils peuvent ainsi entrer en contact les uns avec les autres, en toute confidentialité, par l’intermédiaire du tchat de la première plateforme française de « rencontre entrepreneuriale ». Car les fondateurs de MeetPRO se sont inspirés des sites de rencontres et d’annonces à succès pour mettre en relation tous les protagonistes de la reprise/transmission d’entreprise. « MeetPRO va faciliter l’accès à l’entrepreneuriat en levant les freins à la transmission, explique Patrick Janot, CEO de MeetPRO. Plus globalement, nous voulons faire de notre plateforme un booster économique. » La startup, incubée dans la pépinière biterroise Innovosud, a levé 270 000 euros pour développer et lancer la V1 de son site. Ses dirigeants estiment leur besoin actuel de financement à 1,5 million d’euros.

MeetPRO veut confronter le besoin d’entreprendre à celui de céder
MeetPRO souhaite répondre au désir d’entreprendre exprimé par plus de 800 000 chercheurs d’emploi et par 14 % des salariés en mettant en relation ces futurs entrepreneurs avec les dirigeants qui peinent à trouver des repreneurs et donc à transmettre leurs activités. « Rares sont les sites d’annonces classiques à impliquer les repreneurs, remarque Patrick Janot. Nous concentrons nos efforts de communication sur ces derniers car ils sont difficiles à identifier. Une nouvelle levée de fonds doit nous y aider. » Le rapport de la députée Fanny Dombre-Coste, remis en juillet 2015 au ministre de l’économie, est venu conforter le concept MeetPRO dans son approche. Ce rapport alerte en effet le gouvernement sur les difficultés des dirigeants de TPE-PME à transmettre leur entreprise et préconise notamment de sensibiliser les repreneurs.

La plateforme des entrepreneurs se construira avec eux
Les créateurs de MeetPRO annoncent une 2e version de leur site pour juillet 2017. La version bêta comprend déjà une forte dimension R&D avec : un système d’annonces gratuites et anonymes personnalisées, un puissant moteur de recherche et de matching, le profilage du repreneur, une mise en relation en toute confidentialité et un système de conversation avec dévoilement progressif des informations pour une mise en confiance réciproque. Dans sa version complète, la plateforme offrira des fonctionnalités plus évoluées : parcours des cibles avec mise en relation avec les accompagnants utiles géolocalisés à chaque étape, écosystème autour des annonces de cédants, espace actualités, boîte à outils, cloud et partage de données…
MeetPRO en appelle aux bêta-testeurs pour l’aider à répondre au mieux à leurs besoins et à enrichir l’outil.
MeetPRO mode d’emploi
L’utilisateur poste gratuitement son annonce : projet de reprise, cession, création d’entreprise ; offre d’accompagnement.
 Il peut souscrire un abonnement de 3 à 12 mois pour promouvoir son annonce :
pour les professionnels (cédants, accompagnants) à partir de 24,90 euros HT par mois,
pour les particuliers (repreneurs, créateurs) à partir de 9 euros TTC par mois.
Le tchat permet à deux annonceurs de discuter et de choisir le niveau de confidentialité de l’échange.
La discussion instaure la confiance, les annonceurs peuvent échanger des documents.
Si affinités, la négociation s’engage et peut aboutir à une transaction, sans l’intervention de MeetPRO.
MeetPRO propose aux accompagnants experts d’aider les binômes qui en ont fait la demande.

À propos de MeetPRO
Statut juridique : HandOVER SAS
Création : 4 avril 2016
Fonds propres : 135 K€
Répartition du capital : Patrick Janot 73,20% / Jérôme Coquerel 18,30% / Nicolas Martin 4,82% /
Soutiens 3,68 %.
Aides / subventions / prêts (janvier 2015 à janvier 2017)
– Concours AXA + My Major Compagny 34 K€
– AFC, aide Région LR 12 K€
– AFT, aide Région LR 25 K€
– BFT, aide BPI LR 20 K€
– INPI, aide 6 K€
– Prêt Initiative 22 K€
– Prêt Société Générale 70 K€
– Prêt aide FISO BPI Occitanie 80 K€
– CREALIA en cours
MeetPRO est sélectionnée Jeune Pousse SNCF Développement 2017.
MeetPRO participe au concours AVIVA La Fabrique pour un mois à partir du 14 mars 2017.
Découvrez l’histoire de MeetPRO…
Téléchargez ce communiqué en PDF.
Contact presse : Agence Karine Baudoin – 04 67 40 36 77 – 06 30 08 42 14.
 

La Banque Populaire du Sud lance Sud Exception’Elles, concours à destination des femmes entrepreneures.


Les femmes entrepreneures, quel que soit leur statut, peuvent concourir aux Prix Sud Exception’Elles du 20 février au 31 mars 2017. Initié par le réseau des Elles du Sud et organisé par la Banque Populaire du Sud, ce concours doit valoriser les performances des femmes dans l’économie et récompenser les réalisations des entrepreneures les plus remarquables de la région.
Clientes de la Banque Populaire du Sud ou pas, les femmes chefs d’entreprises, professions libérales, dirigeantes de structures de l’économie sociale et solidaire ou encore agricultrices peuvent prétendre à recevoir l’un des sept Prix Sud Exception’Elles mis en jeu par la banque régionale sur son territoire (Languedoc-Roussillon, Ariège et Sud-Ardèche). L’initiative du concours revient au réseau des Elles du Sud, ensemble de collaboratrices de la BP Sud qui entend contribuer à la promotion des femmes dans l’encadrement et les inciter à la prise de responsabilités. « Nous œuvrons déjà beaucoup en interne, explique son animatrice Catherine Baldo, directrice innovation et service clientèle de la Banque Populaire du Sud. Nous travaillons notamment sur la mixité et avons à ce titre contribué à l’obtention du Label Égalité. Nous souhaitons à présent agir en externe pour promouvoir les activités performantes et les projets originaux menés par des femmes. » La remise des Prix se déroulera le 11 mai à Mende lors de l’Assemblée Générale de la Banque Populaire du Sud. Des cérémonies auront aussi lieu localement dans les agences bancaires de proximité. Les lauréates recevront un chèque de 500 euros et pourront bénéficier d’un prêt professionnel jusqu’à 5.000 € à taux 0%.
Sept catégories pour traduire la diversité des activités économiques
Les femmes dirigent des entreprises dans des secteurs très diversifiés. Les organisateurs du concours ont donc imaginé sept catégories pour traduire la richesse de l’activité économique générée par les femmes en région. Le prix Innovation saluera le caractère innovant d’un produit, service ou procédé, d’une organisation interne ou de nouvelles méthodes marketing et de distribution. Le prix Création d’entreprise récompensera la créatrice d’une entreprise de moins de deux ans qui se distingue par sa vision stratégique du développement. Le prix Performance durable reviendra à la dirigeante d’une entreprise de plus de cinq ans dont la performance économique s’inscrit dans la durée. Le concours comprend aussi les Prix Économie Sociale et Solidaire, Profession libérale et Agricultrice. Enfin un Coup de cœur sera attribué à une femme qui s’illustre par son engagement et par sa capacité d’entreprendre.

Concours Sud Exception’Elles : mode d’emploi

• Les candidates peuvent retirer leur dossier dans les agences de la Banque Populaire du Sud ou bien le télécharger sur le site www.sud.banquepopulaire.fr
• Elles l’adresseront complété au plus tard le 31 mars : par mail en PDF ou sous format papier dans une agence Banque Populaire du Sud.
Téléchargez ce communiqué en PDF.
Contacts presse
• Agence RP Karine Baudoin
Karine Baudoin • 06 30 08 42 14.
• Banque Populaire du Sud
Béatrice Giroux • 04 68 38 48 68.
• Réseau des Elles du Sud
Catherine Baldo • 04 66 76 43 20.
 

L’entrepreneuriat féminin en fête le 17 novembre à Montpellier

Le Club des Créatrices d’entreprises de Montpellier fête ses 20 ans le 17 novembre prochain à l’Hôtel du Département. Le CIDFF de l’Hérault et le Comité d’organisation des 20 ans programment une après-midi et une soirée anniversaires dédiées à l’entrepreneuriat féminin ouvertes à tous les professionnel-les.
Le CIDFF de l’Hérault et les entrepreneuses du Club des Créatrices de Montpellier préparent, pour les 20 ans du Club, un événement ouvert à tou(te)s les acteurs-trices de l’économie régionale « pour vivre un riche et unique moment de partages et de rencontres autour de l’entrepreneuriat féminin et des réseaux porteurs pour l’entreprise ! ». La manifestation aura lieu le 17 novembre à Montpellier, à l’Hôtel du Département, dès le début d’après-midi et se poursuivra tard dans la soirée. Jusqu’à 350 professionnels, femmes et hommes, sont attendus pour la soirée festive, 150 dans l’après-midi pour les ateliers qui se dérouleront à l’Hôtel du Département et au lycée Jean Monnet. Les inscriptions ouvrent le 21 septembre : les premiers inscrits (avant le 17/10) bénéficieront d’un tarif promotionnel de 18 euros.
Les créatrices proposent aux participants d’échanger, de réfléchir et de partager sur leur quotidien professionnel, dans l’esprit qui caractérise les réunions de travail mensuelles du Club des Créatrices.
Les temps forts :

• un café d’accueil ludique
• des ateliers animés par des expert-es (témoignages, jeux, ateliers collaboratifs…) sur des thématiques comme la conciliation vie professionnelle / vie personnelle, l’e-réputation, les approches commerciales innovantes
• une table ronde « Paroles d’innovatrices »
• un speed business meeting
• un cocktail dînatoire, une soirée musicale et dansante.
Inscription obligatoire
• sur Internet dès le 21 septembre : https://www.weezevent.com/20-ans-deja-2
• tarif 22 euros. Promotion à 18 euros jusqu’au 17 octobre. Tarif de 26 euros après le 10 novembre.
• informations : http://clubdescreatrices34.jimdo.comclubdescreatrices34[@]gmail.com.
à propos du CIDFF de l’Hérault et du Club des Créatrices
Le Centre d’information sur les droits des femmes et des familles de l’Hérault est un lieu d’accueil et d’information pour tous les publics et plus particulièrement pour les femmes. Il a une mission d’intérêt général confiée par l’État, selon un accord renouvelé tous les 3 ans. L’objectif du CIDFF est de favoriser, par des actions concrètes, l’autonomie sociale, professionnelle et personnelle des femmes et de promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes. Il donne des informations juridiques et intervient en conseil conjugal et familial, médiation familiale, emploi et formation, éducation et santé.
Le Club des Créatrices est une action portée par le CIDFF de l’Hérault depuis 1995. Son animatrice et coordinatrice Martine Viguier a proposé à un millier de femmes en 20 ans une méthodologie permettant l’échange de pratiques, d’expériences et d’informations, et favorisant la mise en réseaux. Les soirées mensuelles thématiques du Club facilitent l’émergence de l’entrepreneuriat féminin et le valorisent. Le Club des Créatrices de Montpellier a servi de modèle pour la mise en place de nombreux autres clubs en France, en Europe et dans le bassin méditerranéen.
Téléchargez ce communiqué en PDF.
Contact presse : Karine Baudoin – 04 67 40 36 77 – 06 30 08 42 14.