L’élevage français de chevaux d’endurance en lumière à Uzès

dimanche 11 octobre 2015 – 8h00

Succès commercial et résultats sportifs à l’international : les chevaux d’endurance français ont le vent en poupe. Les organisateurs de la 22e édition de la Grande Semaine d’Uzès ont décidé de mettre à l’honneur l’élevage français hier soir pour fêter les 150 ans de la SHF, en recevant l’équipe senior vice-championne d’Europe 2015 et en présentant des étalons d’exception.

Éleveurs, cavaliers et professionnels de la filière équine étaient rassemblés hier soir autour des représentants de la Société hippique française sur le Haras national d’Uzès pour célébrer les 150 ans de la SHF. À cette occasion, son président Yves Chauvin a rappelé la spécificité du modèle d’élevage français et la reconnaissance internationale de la marque France, « label de qualité ». Il a salué les Finales d’Uzès, « un modèle pour notre filière car elle associe élevage et réussite commerciale ».

La recette de la filière française : le respect du cheval
Les résultats des derniers Championnats d’Europe d’endurance sont révélateurs : l’équipe de France senior est vice-championne ; six des 10 premiers chevaux sont français, dont trois sur le podium. Selon François Atger, président de la commission endurance de la Société hippique française et de l’ACA*, la valeur de l’élevage français tient en partie à l’expérience des professionnels et à leur recul sur la discipline, les Cévennes étant le berceau de l’endurance à cheval. « Surtout, nous avons su faire évoluer ce sport équestre en mettant en place, en 1997, un championnat basé non pas sur la compétition mais sur la préservation et la valorisation des jeunes chevaux. » Ainsi le circuit d’endurance, adapté à l’âge des montures, permet-il de les faire débuter et de les tester, d’identifier leurs qualités à venir. Cheval et cavalier, dans un double apprentissage, progressent ensemble, le cavalier à l’écoute de sa monture. « Ces valeurs sont intimement liées à la discipline, ajoute François Atger. En France, nous militons pour le respect du cheval ».

La SHF met à l'honneur l'équipe de France senior vice-championne d'Europe 2015 - crédit photo Ph. Ferrer.

Finales des 4 ans et 6 ans vitesse imposée : les résultats
Les concurrents ont couru samedi dans des conditions météo favorables : le soleil, déjà présent au petit matin, a vite réchauffé l’atmosphère, chaleur à peine tempérée par une légère brise. La Finale des 6 ans vitesse imposée 80 km a enregistré 101 partants ; 71 chevaux se sont classés, dont 29 Très Bon et 32 Bon. Les 4 ans étaient 52 au départ. Au final, 47 classés dont 7 Excellent, 18 Très Bon et 21 Bon.

* Association nationale française du cheval arabe pur-sang et demi-sang

contacts presse :
• Karine Baudoin, 06 30 08 42 14.
• Benoît Durasnel, 06 61 92 22 85.